🔮Ouahigouya: des dĂ©placĂ©s bastonnĂ©s par des habitants en complicitĂ© avec des VDP, (CISC)

0
4176

63 personnes dĂ©placĂ©es internes, dont 7 femmes et 3 enfants, venues des communes rurales de ZogorĂ© et de Oula, avec un important cheptel, ont Ă©tĂ© prises Ă  partie au marchĂ© de bĂ©tail de Ouahigouya par des habitants, car soupçonnĂ©es de  complicitĂ© d’actes terroristes et de vols d’animaux, a indiquĂ© ce jeudi le Collectif contre l’impunitĂ© et la stigmatisation des communautĂ©s, dans un communiquĂ©.

                           

 « 10 personnes ont été blessées et plusieurs motos brulées », a déploré le CISC.

Pour le CISC, ces personnes faisant l’objet de convoitise, et ont Ă©tĂ© « agressĂ©es, arrĂȘtĂ©es, dĂ©shabillĂ©es, ligotĂ©es, bastonnĂ©es », par des habitants de Ouahigouya, avec, selon le collectif, la « complicitĂ© » d’élĂ©ments des Volontaires pour la dĂ©fense de la patrie (VDP).

« Le CISC condamne avec la derniÚre énergie le ciblage, avec des arrestations arbitraires et rétrogrades, des traitements cruels, inhumains et dégradants, des coups et blessures qui constituent des actes de persécution des membres de la communauté peule », peut-on lire dans le communiqué.

Le gouverneur de la région du Nord avait également réagi aprÚs cette « altercation », qui se serait déroulée mercredi, selon un communiqué administratif du 24 mai. « Ces altercations fort déplorables sont de nature à détériorer le climat de paix et de cohésion sociale », avait déploré le gouverneur qui invite les populations au calme et à la retenue.

Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire