🔮 Internet mobile : Les opĂ©rateurs concĂšdent 10 % de datas supplĂ©mentaires sur les « forfaits classiques »

0
1833

Les opĂ©rateurs de tĂ©lĂ©communications offrent 10 % du volume data supplĂ©mentaire sur les forfaits classiques de connexion internet mobile, a annoncĂ© mercredi, dans un communiquĂ©, l’Association nationale des opĂ©rateurs de tĂ©lĂ©communications (ANOTEL).

Cette augmentation de volume intervient suite à un mouvement lancé sur les réseaux sociaux, pour exiger la baisse du coût de la connexion au Burkina, la prorogation de la validité des forfaits et une meilleure qualité du réseau téléphonique.

« Les prĂ©occupations des clients bien que lĂ©gitimes interviennent Ă  un moment oĂč les opĂ©rateurs de tĂ©lĂ©phonie mobile au Burkina Faso sont confrontĂ©s Ă  de nombreuses difficultĂ©s », ont expliquĂ© les sociĂ©tĂ©s de tĂ©lĂ©communications qui Ă©voquent, entre autres, l’impact direct de l’inflation sur les coĂ»ts de la fourniture, le saccage des infrastructures, parmi lesquelles plus de 800 sites hors service du fait de l’insĂ©curitĂ©, et l’augmentation de la taxe sur le chiffre d’affaires, passĂ©e de 5% Ă  7% en 2020.

C’est dans ce contexte « difficile », que l’ANOTEL a dĂ©cidĂ©, en plus de l’octroi de 10% du volume data, une rĂ©organisation des offres commerciales, la rĂ©habilitation des sites vandalisĂ©s et la couverture de nouvelles localitĂ©s.

L’AutoritĂ© de rĂ©gulation des communications Ă©lectroniques et des postes (ARCEP) avait annoncĂ© en confĂ©rence de presse, le 14 avril, un accord des opĂ©rateurs de tĂ©lĂ©phonie mobile, Ă  consulter leurs Ă©quipes techniques, sur la question de la prorogation du dĂ©lai de validitĂ© des offres. Il y Ă©tait Ă©galement annoncĂ© une meilleure gestion des bonus des consommateurs.

« Les opĂ©rateurs s’engagent Ă  offrir une bonne gestion des bonus des consommateurs », avait assurĂ© l’ARCEP.

En signe de protestation contre la chertĂ© des tarifs des opĂ©rateurs de tĂ©lĂ©phonie mobile, un mouvement portĂ© par des influenceurs et activistes avait lancĂ©, le mardi 18 avril dernier, un boycott des services des rĂ©seaux entre 11 heures et 12 heures. Il Ă©tait demandĂ© aux consommateurs, dans ce laps de temps, de n’effectuer aucune recharge de crĂ©dits de communication, aucun transfert et/ou rĂ©ception d’argent.

 

Yaya Diomandé & Bruno Bayala / Oméga médias

Laisser un commentaire