🔮 [INVITE] – 50 ans de l’Observateur Paalga : En 1973, « un quotidien indĂ©pendant, imprimĂ© et illustrĂ© par la photo. C’était ça la modernitĂ© », Edouard OuĂ©draogo, directeur de publication

0
846

Le journal L’Observateur Paalga a 50 ans cette annĂ©e. A cette occasion, OmĂ©ga MĂ©dias est allĂ© Ă  la rencontre du directeur de publication Edouard OuĂ©draogo.

Il se rappelle les premiers pas de l’un des journaux les plus lus au Burkina, notamment le premier numĂ©ro de l’Observateur, Ă  l’époque, parut le 28 mai 1973.

« Pour la premiĂšre fois naissait dans notre paysage mĂ©diatique, (
) un quotidien indĂ©pendant, imprimĂ© et illustrĂ© par la photo. C’était ça la modernitĂ© », se remĂ©more Edouard OuĂ©draogo.

Le paysage mĂ©diatique en 1973, l’incendie du journal en 1984, puis la renaissance 7 ans plus tard, sont quelques sujets, qui ont Ă©tĂ© Ă©voquĂ©s dans l’entretient avec Edouard OuĂ©draogo.

Il explique que l’incendie « criminel » de l’imprimerie du journal, le 10 juin 1984, a contraint l’Observateur Ă  une traversĂ©e du dessert, aboutie d’une renaissance. 7 ans plus tard le journal renait de ses cendres sous le nom de l’Observateur Paalga.

Avec Edouard OuĂ©draogo, il est aussi question du programme de commĂ©moration de ce jubilĂ© d’or. Il est interrogĂ© par Abdoul Fhatave TiemtorĂ©.

Laisser un commentaire