🔮 Trafic de carburant : 21 personnes dans les mailles de la gendarmerie

0
1315

21 personnes ont Ă©tĂ© interpelĂ©es au cours d’une opĂ©ration contre la contrebande d’hydrocarbures dans les rĂ©gions du Centre-Est, du Centre Sud et du plateau Central, annonce la gendarmerie dans un communiquĂ© parvenu Ă  OmĂ©ga MĂ©dias. L’opĂ©ration a Ă©tĂ© menĂ©e, selon le communiquĂ©, du 27 au 29 avril dernier, en collaboration le Pool Ă©conomique et financier du parquet du Tribunal de grande instance Ouaga I.

En 2021, une autre opĂ©ration d’envergure impliquant les forces de dĂ©fense et de sĂ©curitĂ©, le parquet, et l’autoritĂ© supĂ©rieure de contrĂŽle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), avait permis d’interpeller plusieurs contrebandiers d’hydrocarbures qui ont Ă©tĂ© jugĂ©s, et certains condamnĂ©s. Cela a permis de « dĂ©sorganiser la chaine de ravitaillement des groupes armĂ©s terroristes », se rĂ©jouit la gendarmerie.

Mais un an aprĂšs, et malgrĂ© l’interdiction de la vente du carburant dans des bidons et futs sur toute l’étendue du territoire « les rĂ©seaux ont refait surface sous plusieurs formes et les trafics ont repris de plus belle », regrette-t-elle.

Elle indique que « les commerçants véreux qui alimentent cette contrebande agissent au sein de puissants réseaux et ont développé avec ingéniosité des stratégies de contournement en passant par des frontiÚres limitrophes pour rallier Ouagadougou via les villes de Koualou, Pouytenga, Cinkansé, Bittou et Tenkodogo ».

Pour faire passer clandestinement leur marchandise, les prĂ©sumĂ©s trafiquants utilisent des minibus dĂ©guisĂ©s, communĂ©ment appelĂ©s ‘’HIACE’’ avec des siĂšges dĂ©montĂ©s, ainsi que des tricycles. Pour la gendarmerie, « ce trafic constitue l’une des sĂšves nourriciĂšres qui alimentent le terrorisme en divers moyens », dont le carburant, la drogue, la logistique et les finances. Mais ce coup de filet marque la fin de parcours pour 21 personnes, qui seront prĂ©sentĂ©es au procureur du Faso, prĂšs le tribunal de grande instance Ouaga I.

Environ 20 000 litres d’hydrocarbure, 3 citernes, des motos et d’autres matĂ©riels ont Ă©galement Ă©tĂ© saisis, et 3 stations-services mises sous scellĂ©. « Les investigations sont en cours », selon le communiquĂ© de la gendarmerie.

Abdoul Fhatave Tiemtoré / Oméga médias

Laisser un commentaire