🔮 ALERTE – Damiba sur la mort de 35 civils: « J’ai la ferme conviction que nous les vaincrons (…) »

Le PrĂ©sident du Faso a rassurĂ©, mardi, au lendemain de la mort de 35 personnes, des civiles, sur l’axe Bourzanga-Djibo sa « ferme conviction » que le pays arrivera Ă  bout du terrorisme et que ce n’est qu’une question de temps.

 

« J’ai la ferme conviction que nous les vaincrons, ce n’est qu’une question de temps », a dĂ©clarĂ© le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba prĂ©cisant que c’est avec consternation qu’il a appris le dĂ©cĂšs de 35 (…) compatriotes, ce lundi 5 septembre 2022, Ă  la suite de l’explosion de leur vĂ©hicule de transport au contact d’un engin explosif improvisĂ©.

 

Le Président Damiba a indiqué que le drame a également fait de nombreux blessés.

 

Il a exprimé [ses] encouragements à toutes les Forces de défense et de sécurité, aux Volontaires pour la défense de la patrie qui, selon lui, se battent inlassablement pour la sauvegarde [du] pays.

 

« Cette éniÚme attaque lùche et barbare est la preuve que nous devons continuer le combat contre tous ceux qui refusent la main tendue », a prévenu le Président du Faso.

 

Selon le gouverneur, un des vĂ©hicules d’un convoi de ravitaillement escortĂ© en partance pour Ouagadougou a sautĂ©, lundi, sur une mine. Le bilan provisoire fait Ă©tat de trente-cinq (35) morts et de trente-sept (37) blessĂ©s, tous des civils », avait prĂ©cisĂ© le communiquĂ©.

 

Dimanche dans son adresse Ă  la nation faisant le bilan sĂ©curitaire des cinq derniers mois, le PrĂ©sident Damiba a rassurĂ© que les choses bougent dans cette lutte contre le terrorisme notamment au plan opĂ©rationnel. « L’intensification des actions offensives, conduites souvent en coordination avec les VDP, ont visĂ© surtout Ă  dĂ©sorganiser le dispositif ennemi. Sur le plan purement opĂ©rationnel, cet objectif-lĂ , est atteint. L’acquisition de nouveaux Ă©quipements et le renforcement de nos capacitĂ©s techniques, nous permettent aujourd’hui de dĂ©livrer des feux avec une prĂ©cision et un effet de surprise que nous n’avions pas auparavant », avait-il soulignĂ©.

 

Lamine Traoré

 

 

Laisser un commentaire