Burkina/autonomie énergétique: l’Assemblée nationale acte le projet Yelen

689

Les députés ont  adopté mardi à l’unanimité trois projets de lois visant à accroitre le commerce de l’énergie solaire et à faire du Burkina  un exportateur d’énergie solaire dans la sous-région.

Il s’agit premièrement d’un accord de financement  entre le Burkina et l’IAD, association internationale de Développement à travers la Banque Mondiale qui vise à réduire le cout de l’électricité et  à revendre l’énergie solaire qui sera produite  au Burkina.

Pour le ministre de l’Energie Bachir Ouédraogo, on a avons le kilo water le plus cher de la sous-région. “On ne peut pas continuer comme ça si on veut que notre population puisse avoir accès à l’énergie. On ne peut pas continuer comme ça si on veut que notre économie soit compétitive, parce que, quand vous avez un kilo water qui est élevé, automatiquement  ça se réplique sur les couts de vente et ça fait que nous ne sommes pas compétitif et c’est le débat que nous avons eu avec l’Assemblée Nationale” a-t-il dit.

Lors de cette assise, les députés ont aussi adopté les projets de ratification de l’accord de financement du projet YELEN. Un projet qui va permettre la mise en place d’une centrale solaire photovoltaïque avec stockage. Ces deux accords seront  financés conjointement par la Banque Africaine de développement et l’Agence Française du développement.

Une première dans la sous-région, selon le ministre Bachir Ouédraogo. ” C’est une bonne chose que le gouvernement a pu faire dans ce secteur. Vous voyez que nous avons tout temps des délestages. En proposant ces trois projets de lois, le gouvernement fera de telle sorte que l’électricité soit disponible sur toute l’étendue du territoire et au besoin même il pourra le revendre aux autres pays” a-t-il détaillé.

Le projet YELEN s’étendra sur toute l’étendue du territoire Nationale et permettra de réduire la production des gaz à effet de serre. Le ministre de l’énergie compte revoir les textes signés avec les sociétés minières .Ces sociétés possèdent une forte capacité énergétique qui peut servir à alimenter les villages impactés.

Valérie GUERE

 

Laisser un commentaire