Sport : le syndicat des Agents du Ministère des Sports déplore la non-avancée de leur plateforme et dénonce « la politisation » du département

0
129
La plateforme du syndicat des agents du Ministère des Sports et des loisirs (SYNAS) n’a pas connu une résolution significative. C’est ce qui est ressorti du 2e conseil syndical tenu samedi à Ouagadougou.
Ce rendez-vous a été marqué par la rédaction de deux résolutions. La première pour dynamiser les sections et sous-sections et la deuxième pour des indemnités vestimentaires et indemnités spécifiques au profit des agents. Sur ce deuxième point, le secrétaire général Hyppolite Ouédraogo s’explique.
«Les agents sont sur tous les fronts pour des missions d’encadrement et d’animation. Ils sont obligés de travailler de 16h jusqu’à 20h et sont sur le terrain les samedis ou les dimanches. Mais il n’y a pas de compensation pour cela. Et pour pouvoir animer, il faut que les agents soient habillés convenablement ».
Le SYNAS a saisi l’occasion pour déplorer « la politisation » du Ministère des sports. « Pour être nommé, il faut avoir la bonne carte » a confié Hyppolite Ouédraogo.
Sur les points ou il y a eu satisfaction, c’est a disponibilité de carburant pour les chefs de services des directions provinciales, le local d’attente pour les chauffeurs, le statut de sportif de haut niveau à moitié résolu, la délivrance de diplômes aux agents issus de l’ISSDH, l’Institut des Sciences du Sports et du développement Humain et la création des commissions d’affectation dans les directions régionales.
Bernabé Kabré

Laisser un commentaire