Burkina: le défi de la lutte contre l’autisme

211

 

Changer le regard de la société sur les enfants autistes à travers la journée mondiale de l’autisme qui est prévue se tenir le vendredi 2 avril prochain est l’objectif que veulent atteindre l’association burkinabè d’accompagnement psychologique et d’aide à l’enfance et l’Association d’aides aux personnes en situation d’autisme. Ce mardi ces 02 associations étaient face à la presse pour apporter des précisions sur l’organisation de cette journée mondiale

 

 

Les autistes souffrent de grave trouble de développement, et leur capacité à communiquer et à interagir est réduit. Les enfants atteints de cette maladie sont malheureusement mis en marge de la société. Une journée leur est dédiée chaque 02 avril. Cette année la commémoration va se dérouler au plan national sous le thème « autisme, inclusion sociale et scolaire : contribution de la participation citoyenne ».

“Ces activités seront menées d’abord le vendredi 02 avril où des panelistes vont communiquer sur le thème. Le samedi 03 avril avec la présence de madame la ministre en charge de l’action sociale on va initier une marche pour donner de la voix à un changement de comportement”. A indiqué Boukary PAMTABA psychologue, président de l’association ABAPE qui ajoute que les enfants autistes peuvent s’insérer dans le monde professionnel avec un suivi minutieux.

« Les 10 ans d’actions sur le terrain, on a tout au plus 15 enfants qui sont dans le système éducatif classique allant du CP1 au CM1 et les résultats sont parlants au premier trimestre les enfants sont parmi les 10 premiers” a précisé Boukary PAMTABA psychologue, président de l’association ABAPE

 

Cette journée du 2 avril reste primordiale pour les organisateurs qui lancent une invite à toutes les couches sociales à contribuer à l’épanouissement des enfants autistes

Ruth ZAPSONRE

Laisser un commentaire