Niger: le président élu Mohamed Bazoum demande aux Français de maintenir leur dispositif aérien

0
1697

Mohamed Bazoum président élu le 21 février dernier  n’écarte pas un retrait partiel des forces françaises de Barkhane, mais demande à Paris de maintenir son dispositif aérien au Sahel. Il l’a fait savoir lors d’une interview accordée à RFI et France 24.

Mohamed Bazoum révèle aussi qu’en 2016-2017, le gouvernement du Niger a tenté de négocier une trêve avec les jihadistes, mais a dû y renoncer face à leur intransigeance.

Laisser un commentaire