Birmanie: l’armée ne cesse de tuer des manifestants entravant ainsi un deuil impossible dans les familles

603

A chaque jour son bilan en Birmanie c’est le constat qu’ont fait les Nations unies qui estiment  à 107, dont sept enfants, le nombre de tués samedi 27 mars

Ce lundi 29 mars, les manifestants sont à nouveau dans les rues des grandes villes, bravant la répression.

Des centaines de personnes ont aussi manifesté à Plate, dans la région de Mandalay (centre), avec des banderoles où l’on pouvait lire : « Le peuple ne sera jamais vaincu ».

Laisser un commentaire