Burkina tourisme et hôtellerie : mise en place de la confédération en hôtellerie ouest africaine

 

Le comité Ad ’hoc des acteurs privés  du tourisme et de l’hôtellerie a  tenu une rencontre ce mercredi 24 mars à Ouagadougou.15 pays membres de la CEDEAO issus de l’hôtellerie et du tourisme ont pris part à cette rencontre. L’objectif est de valider les textes règlementaires mis en place par le comité Ad hoc et procéder à la création d’une confédération en Hôtellerie Ouest Africaine.

 

 

A cette rencontre, Il s’est agi  pour les 15 pays membres de CEDEAO de valider les textes règlementaires du comité Ad ‘hoc des  acteurs privés  du secteur du tourisme et de l’hôtellerie et de mettre en place une confédération en hôtellerie OUEST Africaine.

«  Vous savez que la CEDEAO a des institutions comme les transporteurs, les acteurs du commerce et les différents corps du métier mais malheureusement jusqu’à présent au niveau du monde du tourisme, nous n’avons pas encore pu mettre  en place ce mécanisme .C’est pour cela, nous voulons aujourd’hui  achever la mise en place de cette organisation. » A expliqué Pierre ZOUNGRANA, président du comité ad hoc

Cette initiative qui vise à organiser les acteurs privés du tourisme et de l’hôtellerie au sein d’une même   confédération  était tout le souhait du ministère en charge de la culture à l’issue de cette rencontre. Pour  le Directeur général du Tourisme, Luc OUEDRAOGO ce mécanisme va contribuer à améliorer le secteur.

« Nous pensons bien que ça  va changer beaucoup de choses .D’autant plus que la CEDEAO étant sous régionale  , nous  aurons des partages d’expériences avec les autres pays membres .Donc nous pensons qu’au niveau du Burkina Faso, on pourrait s’inspirer des bonnes pratiques qui se font ailleurs et que probablement aussi les autres pays pourront s’inspirer du Burkina Faso. »

Le comité ad hoc des acteurs privés du secteur du tourisme et de l’hôtellerie, a été mis en place par la commission de la CEDEAO en décembre dernier. Ce comité a pour mission principale  la défense des intérêts des acteurs du tourisme auprès des instances institutionnelles de l’espace CEDEAO.

Valérie GUERE

Laisser un commentaire