“Il faut que les gens arrêtent de penser le 8 mars pour les femmes elles-mêmes. C’est notre journée. Il faut que chaque femme accepte que l’autre célèbre sa journée comme elle l’entend. C’est ça la différence entre nous et le respect de cette différence entre nous qui va faire notre force. Il faut que les femmes arrêtent de critiquer comment telle ou telle personne célèbre son 8 mars. Faut qu’on arrête ça.” Ministre de la femme, Laurence Marchall Ilboudo.

0
397

Laisser un commentaire