72h après le scrutin du 22 novembre 2020, les tendances ne sont pas en faveur du mouvement SENS.  “A l’issue du scrutin, les tendances à notre disposition ne nous accordent aucun siège sur l’ensemble de nos listes provinciales. Au regard des efforts fournis, la déception et le découragement pourraient être les sentiments les plus partagés dans nos rangs”, a indiqué Me Guy Hervé Kam, candidat aux élections législatives dans un communiqué rendu public sur sa page Facebook.

Toutefois il dit ne pas céder à la déception. Il remercie tous ceux qui ont cru en leur mouvement, et dit souhaiter que les élus soient à la hauteur de leur mission.

« J’ai beaucoup appris et j’ai compris le message : la voie de la rupture et de la refondation est un long processus. Il nous demande de nous armer de plus de courage, de patience et de pédagogie. C’est un combat de tous les instants. Plus qu’hier, je suis prêt à mener ce combat. Je suis convaincu que nous y réussirons ensemble » a indiqué mercredi le coordinateur du mouvement Sens Me Guy Hervé Kam sur sa page facebook.

Djamila Topan, stagiaire

Laisser un commentaire