Bukina Elections 2020: ” Si je franchis le portail de Kosyam, je rendrai indépendante la couche vulnérable oubliée” (Claude Aimé Tassembedo)

31

Après Dori où il s’est errigé en défenseur des sans voix, le candidat indépendant Claude Aimé Tassembedo pour sa 3e sortie a déposé sa valise dans le centre ouest plus précisément à Bantado et à Koudougou le vendredi 13 novembre.

C’est la musique Lyélé qui a raisonné aux quatre points du village de Batondo situé à 30 km de Koudougou.

À Batondo, ce sont des chants, pas de danses de bienvenue qui ont accueilli Claude Aimé Tassembedo qui veut à travers la révolution politique tenir compte du monde rural les personnes vulnérables les femmes et les jeunes: “Si je franchis le portail de Kosyam, je rendrai indépendante la couche vulnérable oubliée”.

À travers sa révolution politique Claude Aimé Tassembedo veut instaurer la justice contre l’impunité les crimes et la corruption. Un message qui a galvanisé la population a rassurer au candidat que le vote du 22 novembre sera en sa faveur.

“Nous sommes convaincus de ce qu’il a dit et nous sommes prêts à le voter” a déclaré Clément Bazié fils de la localité.

Mais les femmes se veulent encore plus rassurantes. Elles ont exprimé leur besoin qui est le financement de leurs activités réparties en groupement.

Écouté et entendu Claude Aimé Tassembedo se dit avoir la solution à leur préoccupation.

“Ce que je dis je fait et ce que j’ai fait j’ai dit. Une association viendra prendre en compte vos préoccupations” rassure le candidat indépendant Claude Aimé Tassembedo.

Conformément à son engagement politique qui est la révolution, le candidat s’est confié à la population de Batondo qu’une fois qu’il franchit le portail de kosyam il rendra indépendante la population vulnérable.

Les habitants de Batondo sortis à travers des chants et danses ont prodigué des bénédictions au candidat pour la suite de sa mission à Koudougou.

Charles Dah, Batondo, Synergie Elections 2020, radio Omega

Laisser un commentaire