Procès Sankara : Gilbert Diendéré réfute les accusations du parquet

0
222

Poursuivi pour attentat à la sûreté de l’état, complicité d’assassinat, recel de cadavres et subornation de témoins, le numéro 2 du CNEC, Gilbert Diendéré et patron du Conseil de l’Entente à l’époque, dit n’avoir pas été mis au courant du coup d’état du 15 octobre 1987. ,
Le compte rendu du premier jour de son interrogatoire tenu mardi avec Abdoul Fhatave Tiemtoré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!