Éditorial du 06 mai 2022 avec Ouézen Louis OULON

Les militaires au pouvoir au Mali en Guinée et au Burkina pressés par le secrétaire général des nations d’accélérer les cadences des transitions pour un retour rapide à des ordres constitutionnels. Pendant ce temps Mamadi Doumbouya s’ouvre sur son intention de rester au pouvoir 39 mois supplémentaires alors qu’ Assimi Goita au Mali continue de régler les comptes des français. Damiba au Burkina Faso joue sur la prudence et fait le muet.
Suivez l’éditorial tous les vendredis sur Oméga TV Canal+ 258

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici