Editorial du 21 mai 2021 avec Ouézen Louis OULON

0
328

La crise dans le système scolaire a pris une nouvelle envergure avec des actes de vandalismes contre l’administration d’un des plus grands établissements de la capitale burkinabé. Le bureau du proviseur du Lycée Philippe Zinda Kaboré a été pillé en début de semaine ne laissant aucun document administratif physique et électronique sur les lieux. Une situation inquiétante qui doit nous alerter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!