Inondation à Bobo-Dioulasso : « C’est le même problème chaque année », déplore un habitant

0
2614

Le dimanche 09 juin 2024 une grosse pluie s’est abattue sur la ville de Bobo provoquant une inondation au centre ville, poumon économique de la capitale économique, avec ses nombreux magasins et boutiques. Au lendemain de cette grosse pluie, le reporter de Oméga médias est allé constater les dégâts causés par le déferlement des eaux et a également recueilli le ressenti des habitants.

Les pieds dans l’eau, plusieurs commerçants s’affairaient à dégager les articles de l’eau qui s’est stagnée dans leurs boutiques au centre ville, a constaté le reporter de Oméga médias. D’importants dégâts matériels pouvaient être constatés après le passage de l’eau surtout dans les boutiques de vente d’équipements électroniques et de téléphones portables. Sur place, les commerçants évoquaient d’énormes pertes financières liées aux dégâts matériels. Cependant ils se réjouissent du fait qu’il n’y a pas de personnes blessées, noyées ou emportées par les eaux.

Alassane Sawadogo, un commerçant du grand marché de Bobo-Dioulasso, fait part de son désespoir suite à la furie des eaux. “On n’a jamais vu l’eau monter jusqu’à ce niveau. Pour le moment, c’est difficile de faire une estimation. Tous nos deux magasins ont été envahis par les eaux. Certaines de nos marchandises sont endommagées. C’est vraiment une perte pour nous.”, a déclaré ce commerçant dont la boutique a été inondée.

L’inondation surtout au centre ville de Bobo Dioulasso est un problème récurrent, selon Issouf Belem, un autre commerçant dont la magasin a également été inondée. “Chaque année, c’est le même problème que nous vivons ici. Quand il pleut, l’eau quitte le camp, passe par l’hôpital et redescend chez nous, créant d’énormes problèmes. Nous avons expliqué le problème en vain. Chaque année on fait le curage des caniveaux mais c’est le même problème.”, déplore le commerçant.

Dans cette zone à la fois commerciale et administrative, il n’y a pas que des commerces qui ont été touchés. Les locaux de la direction régionale de la Radiodiffusion Télévision du Burkina (RTB) 2 ont également été envahis par les eaux.

Au micro de Oméga médias, le directeur régional de la RTB2 Hauts Bassins, Oloh Poda, a exprimé sa détresse face à cette situation. “L’eau a envahi la RTB Hauts-Bassins. Nous étions dans une situation très difficile. Tous nos bureaux ont été envahis, notre mur principal a cédé, l’eau a emporté certains de nos documents. Heureusement, il n’y a pas eu de blessé côté humain.”, a-t-il déclaré.

Face à cette grosse alerte de dame nature, les riverains lancent un appel aux autorités et à leurs concitoyens pour rester vigilants, notamment autour du rond-point des Nations et de l’aéroport, zones particulièrement touchées par les inondations. Les habitants espèrent également que des actions concrètes pour prévenir de telles catastrophes à l’avenir et appellent à une meilleure gestion des infrastructures de drainage pour protéger la ville et ses habitants.

Ousmane Kindo et Alassane Sory/ Oméga médias Bobo Dioulasso

Laisser un commentaire