🔮Burkina Faso : l’artiste Hugo Boss solidaire des veuves et orphelins des FDS et VDP

0
1340

 

 

L’artiste et entrepreneur Hugo Boss a fait un don d’une valeur de 4 millions en vivres et non vivres au profit des familles des FDS et VDP tombĂ©s sur le thĂ©Ăątre des opĂ©rations. Un don fait dans un Ă©lan patriotique. La rĂ©ception a eu lieu vendredi, par la direction centrale de l’action sociale et des blessĂ©s en opĂ©ration situĂ©e au camp SangoulĂ© Lamizana Ă  Ouagadougou.

 

100 sacs de 25 kg de riz, 50 bidons d’huile et deux motos neuves, c’est la composition du don reçu par la direction centrale de l’action sociale et des blessĂ©s en opĂ©ration. Cet acte de solidaritĂ© a pour objectif de soulager les conditions de vie difficile des veuves et orphelins des Forces de DĂ©fense et de sĂ©curitĂ© (FDS) et des volontaires pour la dĂ©fense de la partie (VDP) tombĂ©s au front.

Un geste que salue le Colonel-major SiĂ© Remi Kambou, Directeur Central de l’Action Sociale de l’ArmĂ©e et des BlessĂ©s en OpĂ©rations.
« C’est un cas exceptionnel, je suppose que les artistes ne sont pas au courant et je suppose qu’à partir de Huguo Boss d’autres verront que c’est possible et pourront contribuer Ă  soulager la peine de ces combattantes. Qu’ils puissent voir qu’au-delĂ  d’égayer les gens comment ils peuvent contribuer Ă  aider ces femmes Ă  supporter la douleur».

 

Ce don d’une valeur de 4 millions de francs CFA, vise Ă  redonner un tant soit peu le sourire aux veuves et orphelins des Fds et VDP. Une ressource mobilisĂ©e Ă  fond propre par l’artiste et entrepreneur Hugo boss, Ă  travers sa sociĂ©tĂ© Bosslife communication et de ses droits d’auteur du BBDA.

« Cette annĂ©e on a jugĂ© nĂ©cessaire de rĂ©pondre Ă  l’appel du prĂ©sident du Faso pour accompagner spĂ©cifiquement les veuves. Lorsque nos soldats partent au front il y en a qui reviennent et d’autres non. Je pense que la douleur est profonde donc nous avons dĂ©cidĂ© cette annĂ©e de se focaliser sur elles en leur offrant ce don pour que cela puisse leur redonner le sourire, a indiquĂ© Hugues Gouba alias Hugo Boss qui ajoute « il y a les droits d’auteur qui sont lĂ  mais Ă©galement nous menons des activitĂ©s avec la jeunesse et grĂące aux recettes nous essayons d’apporter notre soutien pour montrer que la culture peut aussi ĂȘtre au service de la nation».

 

Hugo Boss invite ses paires du monde culturel à emboiter ses pas afin que la culture soit un outil au service de la communauté et apporte un plus pour le développement du pays.

 

Faouzia Zongo/Oméga médias

Laisser un commentaire