🔮Justice : l’Ordre des avocats annonce un arrĂȘt de travail du 4 au 8 juin 2024

0
1207

Le conseil de l’ordre des avocats du Burkina Faso a appelĂ©, lundi, les avocats du barreau du Burkina Faso Ă  marquer un arrĂȘt de travail Ă  compter du mardi 4 juin 2024 au samedi 8 Juin prochain, sur toute l’Ă©tendue du territoire national.

 

 

Cette dĂ©cision est issue de l’assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale extraordinaire de ce lundi 3 juin 2024, indique le courrier du bĂątonnier qui prĂ©cise qu’elle a pour objectif « d’interpeller les autoritĂ©s sur le respect des rĂšgles rĂ©gissant la procĂ©dure pĂ©nale au Burkina Faso ».

 

Cet arrĂȘt de travail, selon le bĂątonnier de l’ordre Issaka Niamba, se veut Ă©galement moyen d’appeler les autoritĂ©s Ă  « l’application de l’article 6 du RĂšglement N° 05/CM/UEMOA du 25 septembre 2014, relatif Ă  l’harmonisation des rĂšgles rĂ©gissant la profession d’Avocat dans l’espace UEMOA et le respect et l’exĂ©cution des dĂ©cisions de justice par l’État Ă  l’Ă©gard de toute personne ».

Le conseil de l’Ordre des avocats, tout en prĂ©cisant que sans ces impĂ©ratifs leurs missions et celles de l’État de droit sont vaines, appelle tous les avocats Ă  « s’abstenir d’occuper ou de participer aux audiences devant toutes les juridictions sans exception ainsi que les organismes Ă  caractĂšre juridictionnel » au cours des 5 jours de cessation de travail.

 

Cette grĂšve du barreau intervient aprĂšs la mise en examen et le placement en dĂ©tention provisoire le 28 mai 2024 de Me Guy HervĂ© Kam pour complicitĂ© de complot contre la sĂ»retĂ© de l’État et association de malfaiteurs. ArrĂȘtĂ© le 24 janvier 2024, alors qu’il revenait de Bobo, l’avocat a Ă©tĂ© libĂ©rĂ© le 29 mai et repris le 30 dans l’affaire Sami Dah et autres selon le procureur militaire Ahmed Ferdinand Sountoura.

 

GisÚle Tirogo/Oméga médias

Laisser un commentaire