🔮 Assises nationales : l’ex-APMP exige des prĂ©alables pour sa participation

0
1805

RĂ©pondant Ă  un courrier du PrĂ©sident du ComitĂ© d’organisation des assises nationales sur la Transition, la coordination de l’ex-Alliance des partis politiques de la majoritĂ© prĂ©sidentielle (APMP) a interpellĂ© mercredi le ministre de l’Administration territoriale sur des prĂ©alables pour sa reprĂ©sentation aux prochaines assises nationales.

Dans sa missive, que OmĂ©ga MĂ©dias a pu consulter, l’ex-APMP signifie sa « volontĂ© » de prendre part aux prochaines assises mais pose des conditions, notamment la levĂ©e de la suspension des activitĂ©s des partis politiques. « La pĂ©rennitĂ© de la suspension des activitĂ©s entrave sĂ©rieusement l’opĂ©rationnalitĂ© desdits partis et de leurs mĂ©canismes de fonctionnement », relĂšve l’alliance de l’ex-mouvance majoritaire qui demande « comment les partis pourraient-ils confĂ©rer un mandat Ă  des militants sans aucune procĂ©dure de dĂ©signation conforme et sans aucune prĂ©paration aux dĂ©bats ».

La coordination de l’ex-APMP Ă©voque Ă©galement un climat d’avant-assises caractĂ©risĂ© par des menaces de mort profĂ©rĂ©es sur les rĂ©seaux sociaux Ă  l’endroit de dĂ©lĂ©guĂ©s des partis politiques pour leurs opinions prĂ©sumĂ©es. Une situation qui fait craindre l’APMP sur le plan sĂ©curitaire. Elle demande une prise de « mesures Ă©nergiques » pour garantir Ă  tous les participants la sĂ©curitĂ© et rĂ©clame des gages par les structures compĂ©tentes Ă  cet effet.

La lettre de l’ex-APMP Ă  son ministĂšre de tutelle, le ministĂšre de l’Administration territoriale, fait suite Ă  une missive du mardi qu’elle a reçue du PrĂ©sident du ComitĂ© d’organisation des assises nationales, qui sommait l’organisation politique de fournir au plus tard le lendemain mercredi Ă  12 heures, « dĂ©lai de rigueur », une liste de reprĂ©sentants en vue de prendre part auxdites assises.

« Le respect de ce dĂ©lai est quasiment impossible », estime l’APMP qui relĂšve Ă©galement qu’aucune documentation sur le contenu des assises n’est jointe Ă  ce courrier du prĂ©sident du comitĂ© d’organisation. D’ailleurs, au regard de la forme requise, l’alliance indique que c’est le PrĂ©sident de la Transition qui devrait convoquer ces assises.

« Il est en effet important de confĂ©rer Ă  cette rencontre le statut de la plus haute consultation nationale et dont les conclusions seront de la plus haute portĂ©e », interpelle l’ancienne majoritĂ©.

L’Alliance des partis politiques de la majoritĂ© prĂ©sidentielle estime que les assises devraient faire face aux nombreuses problĂ©matiques cruciales que notre pays connaĂźt, notamment sur les questions sĂ©curitaires, humanitaires, Ă©conomiques, etc., et appelle le ministĂšre de l’Administration territoriale Ă  prendre les dispositions nĂ©cessaires pour rĂ©unir toutes les chances de succĂšs de ce grand rassemblement.

Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire