🔮JournĂ©e d’hommage Ă  Dabo Boukary : L’UGEB tient le MPSR pour responsable de l’enlĂšvement d’étudiants

0
711

1990, mai 2024. VoilĂ  34 ans maintenant que l’étudiant en 7e annĂ©e de mĂ©decine Dabo Boukary a Ă©tĂ© assassinĂ©.
MalgrĂ© la tenue du procĂšs et la condamnation de certains coupables, des Ă©tudiants se sont rĂ©unis au sein de l’universitĂ© Joseph Ki Zerbo suite Ă  l’appel de l’Union gĂ©nĂ©rale des Ă©tudiants burkinabĂš (UGEB) pour commĂ©morer la journĂ©e d’hommage Ă  Dabo Boukary.
Dans cette optique, un meeting a été organisé ce lundi 20 mai.

Un chant entonnĂ© Ă  l’universitĂ© Joseph Ki Zerbo, pour marquer la commĂ©moration du 34e anniversaire de l’assassinat de Dabo Boukary. Une journĂ©e d’hommage cĂ©lĂ©brĂ©e sous le signe de l’esprit d’engagement et de sacrifice. « Nous avons instaurĂ© la journĂ©e de 19 mai de chaque annĂ©e, journĂ©e Dabo Boukary. L’objectif de cette journĂ©e est de magnifier l’esprit de sacrifice, de rĂ©sistance et d’engagement » a dĂ©clarĂ© Fousseni SourabiĂ©, prĂ©sident de l’Union gĂ©nĂ©rale des Ă©tudions burkinabĂš.

Occasion pour le prĂ©sident de l’UGEB, Fousseni SourabiĂ©, de dĂ©noncer l’enlĂšvement de certains Ă©tudiants pour leur opposition au nouveau modĂšle pĂ©dagogique instaurĂ© Ă  l’universitĂ© Joseph ki Zerbo.

« L’UGEB tient le MPSR et son gouvernement  pour seuls et uniques responsables des actes d’enlĂšvement, de sĂ©questration et tout autre traitement en violation des droits de nos camarades. Comme les assassins de Dabo et autres tortionnaires, les auteurs des enlĂšvements et de sĂ©questration de nos camardes rĂ©pondront tĂŽt ou tard de leur forfaiture » a martelĂ© Fousseni SourabiĂ©.

En plus de ces griefs, l’UGEB dĂ©plore le manque d’infrastructures pour accueillir les Ă©tudiants, la suspension de certaines allocations financiĂšres, la mauvaise qualitĂ© de la nourriture au restaurant universitaire et le manque de logement pour certains Ă©tudiants.

Solomane Nikiema / Oméga médias

Laisser un commentaire