🔮 JournĂ©e des coutumes et traditions : Des bĂ©liers et des poulets blancs sacrifiĂ©s pour la paix au Burkina

0
1090
Screenshot

La paix, la sĂ©curitĂ©, la cohĂ©sion sociale et une bonne saison des pluies sont les maĂźtres mots de la premiĂšre cĂ©lĂ©bration de la journĂ©e des coutumes et traditions au Burkina. CĂ©lĂ©brĂ©e ce mercredi 15 mai dans tout le pays, cette journĂ©e a Ă©tĂ© ponctuĂ©e par plusieurs activitĂ©s. À Ouagadougou, des rites ont eu lieu au palais du Moogho Naaba Baongho.

Des adeptes de la religion traditionnelle ont convergĂ© vers le palais royal du Moogho Naaba oĂč ils ont commĂ©morĂ© ce 15 mai, date dĂ©sormais dĂ©diĂ©e aux coutumes et aux traditions. Occasion Ă  laquelle Ă©galement, le Moogho Naaba a effectuĂ© une sortie spĂ©ciale, appelĂ©e Yiisugu en langue locale moorĂ©. Selon le Ouiidi Naaba Kiiba, ministre du Moogho, cette sortie traduit le caractĂšre festif de la journĂ©e.

« Le Yiisugu que vous avez vu ce matin est un Yiisugu spĂ©cial. Il n’est pas comme les jours ordinaires. Nous l’avons fait parce que c’est jour de fĂȘte », a expliquĂ© Ouiidi Naaba Kiiba.

La cĂ©lĂ©bration des coutumes et traditions, premier du genre, se tient alors que le Burkina traverse une crise sĂ©curitaire. Le Moogho Naaba a remis le nĂ©cessaire aux diffĂ©rents sacrificateurs du royaume de Ouagadougou, afin qu’ils fassent des libations pour un retour de la paix, de la sĂ©curitĂ©, de la cohĂ©sion sociale et pour une bonne saison des pluies dans le pays.

« Sa MajestĂ© a remis le nĂ©cessaire aux maĂźtres sacrificateurs pour leur demander d’aller faire des libations en demandant la cohĂ©sion sociale, la sĂ©curitĂ©, la paix pour le pays et une bonne session des pluies pour le pays », a traduit le Ouiidi Naaba Kiiba, ministre du Moogho Naaba.

Au regard de la situation que traverse le pays, le Moogho Naaba Baongho a invitĂ© les adeptes des religions traditionnelles Ă  une cĂ©lĂ©bration dans la sobriĂ©tĂ©. La journĂ©e des coutumes et des traditions, qui sera dĂ©sormais cĂ©lĂ©brĂ©e chaque 15 mai, paraĂźt comme une rĂ©paration d’injustice faite aux adeptes des religions traditionnelles, a soutenu le Ouiidi Naaba Kiba.

Ibrahim Niaoné / Oméga Médias

Laisser un commentaire