🔮SĂ©nĂ©gal : Premier voyage officiel de Faye en Mauritanie

0
668

Le prĂ©sident de la RĂ©publique du SĂ©nĂ©gal, Diomaye Faye, a effectuĂ© ce jeudi une visite officielle en Mauritanie, pour renforcer la coopĂ©ration socio-Ă©conomique et sĂ©curitaire, selon le Bureau d’information gouvernementale (BIG). Cette visite est le premier dĂ©placement du chef de l’État sĂ©nĂ©galais Ă  l’étranger depuis son Ă©lection le 24 mars 2024.

 

Cette visite selon le BIG témoigne de la volonté du président Faye de renforcer les liens historiques entre le Sénégal et ses voisins, notamment la Mauritanie, avec laquelle le Sénégal entretient des relations amicales et exemplaires depuis longtemps.

 

Les deux pays collaborent dans divers domaines tels que la sĂ©curitĂ©, les hydrocarbures, l’hydraulique, l’environnement, l’énergie, la pĂȘche, l’agriculture, les finances publiques, les questions fiscales et douaniĂšres, ainsi que les infrastructures de transport et les questions sociales.

 

Le choix de la Mauritanie s’explique par les bonnes relations entre les deux pays et par le fait que le prĂ©sident mauritanien, Ould Ghazouani, est actuellement prĂ©sident en exercice de l’Union africaine a dĂ©clarĂ© le Bureau d’information gouvernementale qui souligne le centre d’intĂ©rĂȘt de cette visite qui ne va durer qu’une seule journĂ©e.

« Cette visite d’amitiĂ© et de travail a Ă  son ordre du jour plusieurs sujets dont le grand gisement gazier GTA, situĂ© au large des deux pays, dont l’exploitation, initialement prĂ©vue en 2022, a pris du retard. Le prĂ©sident sĂ©nĂ©galais souhaite Ă©galement renĂ©gocier les contrats gaziers et pĂ©troliers ».

Toujours selon le BIG, d’autres sujets, comme la construction du pont de Rosso Ă  la frontiĂšre sĂ©nĂ©galo-mauritanienne, en cours depuis 2021, devraient ĂȘtre Ă©galement abordĂ©s, tout comme le renouvellement des licences de pĂȘche accordĂ©es aux pĂȘcheurs sĂ©nĂ©galais pour accĂ©der aux eaux mauritaniennes. 500 licences sont accordĂ©es chaque annĂ©e par la Mauritanie Ă  des pirogues sĂ©nĂ©galaises.

 

Face Ă  la « menace jihadiste » dans la rĂ©gion, le prĂ©sident Faye devrait aborder avec son homologue mauritanien les sujets relatifs Ă  la coopĂ©ration sĂ©curitaire entre les deux pays a aussi Ă©voquĂ© le Bureau d’information gouvernemental.

 

Charles Dah/Oméga médias

Laisser un commentaire