🔮Vers une audition Me HervĂ© Kam? : la chambre de l’instruction demande, au prĂ©alable, le respect de la loi portant rĂ©glementation de la profession d’avocat (courrier)

0
3166

 

Dans une note, en date du 12 fevrier 2024, le bĂątonnier informe les avocats burkinabĂš avoir reçu une copie d’une correspondance du PrĂ©sident de la Chambre de l’Instruction adressĂ©e au Procureur du Faso, portant sur l’autorisation de l’audition de MaĂźtre Guy HervĂ© Kam dans le respect des lois et rĂšglements en vigueur.

 

 

 

Dans cette lettre le bĂątonnier informĂ© que le prĂ©sident de la Chambre d’instruction a demandĂ© que « l’audition de l’avocat arrĂȘtĂ© se fasse dans le strict respect des articles 6 du rĂšglement N° 05/CM/UEMOA du 25 septembre 2014 relatif Ă  l’harmonisation des rĂšgles rĂ©gissant la profession d’avocat dans l’espace UEMOA et de la loi N° 16-2000/AN du 23 mai 2000 portant rĂ©glementation de la profession d’avocat au Burkina Faso d’une part, et de l’ordonnance du 7 mars 2024 du juge des rĂ©fĂ©rĂ©s-libertĂ© du tribunal administratif de Ouagadougou d’autre part ».

Le bĂątonnier dans son courrier prĂ©cise, par ailleurs, que le prĂ©sident de la Chambre d’instruction  » a affirmĂ© attacher du prix au respect des termes de sa lettre parce qu’il y va de la crĂ©dibilitĂ© tant de la Transition que de l’institution judiciaire ».

Au regard de ce qu’a dit le prĂ©sident de la Chambre d’instruction, Me Siaka Niamba, a exprimĂ© son espoir de voir Me Guy HervĂ© Kam « libĂ©rĂ© dans les plus brefs dĂ©lais ».

Ce vendredi, le mouvement SENS avait prĂ©vu une manifestation devant la SĂ»retĂ© nationale, mais il a finalement annulĂ© l’Ă©vĂ©nement aprĂšs avoir reçu une lettre de la DĂ©lĂ©gation spĂ©ciale de Ouagadougou. Cette derniĂšre considĂ©rait la manifestation comme « inopportune », notamment en raison du communiquĂ© N° 03 du 30 septembre 2022 du MPSRII suspendant les activitĂ©s des OSC, des partis politiques et formations, ainsi que de la sensibilitĂ© du lieu choisi. Des arguments que les responsables du mouvement SENS n’ont pas du tout approuvĂ© mais qui ont dĂ©cidĂ© finalement de reporter leur manifestation.

 

Charles Dah/Oméga médias

Laisser un commentaire