🔴 Mali : Suspension de la couverture des actualités des partis politiques ; la Maison de la Presse rejette une mesure « sans fondement »(Communiqué)

0
642

La Maison de la presse malienne a rejeté « purement et simplement » ce jeudi la décision de la Haute Autorité de Régulation de la Communication d’arrêter « toute diffusion et publication des actualités des partis politiques et des activités à caractère politique des associations ». Cette mesure de l’organe national de régulation des médias est « sans fondement juridique » selon la presse malienne, dans un communiqué de la Maison de la Presse.

L’organisation faîtière de la presse malienne, qui dit se réserver le droit de mener toute action pour le respect de la liberté de la presse au pays, appelle « l’ensemble de la presse malienne à ne pas se soumettre aux injonctions de la HAC (Haute Autorité de Régulation de la Communication Ndlr) et invite les médias à rester debout, unis et mobilisés pour la défense du droit du citoyen à l’information ».

La Haute Autorité de Régulation de la Communication, quant à elle, dans son communiqué, contextualise sa décision avec le décret portant suspension des activités des partis politiques et des activités à caractère politique des associations adopté mercredi en conseil des ministres. Une décision du gouvernement qui arrive après quelques semaines d’interpellations sur la scène politique, à la constatation de la fin de la Transition militaire fixée au 26 mars 2024 par le Colonel Assami Goïta.

Le Président malien avait lui-même fixé la durée de la Transition militaire à 24 mois à partir du 26 mars 2022 pour organiser une présidentielle et rétablir le pouvoir aux civils. À terme de cette échéance, le 26 mars dernier, des partis politiques de tous bords et des organisations de la société civile réclament l’organisation d’une élection présidentielle.

 

Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire