🔮 L’AES met en place une force conjointe

0
2846

Les Chefs d’Ă©tat-major des ArmĂ©es des pays de l’Alliance des États du Sahel (AES), en conclave depuis mercredi Ă  Niamey au Niger, ont annoncĂ© la mise en place dans « les plus brefs dĂ©lais » d’une Force conjointe pour assurer la sĂ©curitĂ© du territoire de ces États.

« Nous sommes convaincus qu’avec les efforts conjuguĂ©s de nos trois pays, nous parviendrons Ă  crĂ©er les conditions d’une sĂ©curitĂ© partagĂ©e », a assurĂ© le gĂ©nĂ©ral Barmou, chef d’État-major nigĂ©rien. Selon lui, les trois armĂ©es sont parvenues « à Ă©laborer un concept opĂ©rationnel » qui « permettra d’atteindre les objectifs en matiĂšre de dĂ©fense et de sĂ©curitĂ© », sur l’ensemble du territoire qu’occupent ces trois pays.

AnnoncĂ©e mercredi Ă  l’entame de la rĂ©union des responsables militaires des trois pays de l’organisation sahĂ©lienne, la crĂ©ation de cette force intervient aprĂšs le rendez-vous de Ouagadougou du 12 au 15 fĂ©vrier. Des hauts fonctionnaires et des ministres de l’AES y avaient formulĂ© plusieurs propositions et recommandations entrant dans le cadre de la crĂ©ation d’une ConfĂ©dĂ©ration Burkina Faso – Mali – Niger.

À Niamey, les chefs d’état-majors ont examinĂ© les propositions faites par les experts et les ministres afin d’aboutir Ă  un « format de force gĂ©nĂ©rique pour assurer la sĂ©curitĂ© du territoire des États du Sahel », signifie le GĂ©nĂ©ral Moussa Salaou Barmou.

Si cette force, dont l’effectif et les modalitĂ©s d’opĂ©rationnalisation n’ont pas encore Ă©tĂ© dĂ©terminĂ©s, reste Ă  mettre en place, la coopĂ©ration entre les armĂ©es de l’AES porte dĂ©jĂ  ses fruits selon les responsables militaires.

« Nous devons impĂ©rativement coopĂ©rer pour relever les dĂ©fis sĂ©curitaires. Cela permettra de crĂ©er les conditions d’un dĂ©veloppement harmonieux de l’intĂ©gration de nos communautĂ©s, de garantir notre indĂ©pendance rĂ©elle et de prĂ©server notre dignitĂ© dans le concert des Nations », ajoute le patron de l’armĂ©e nigĂ©rienne.

 

Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire