SNC 2024 : plus de 700 000 festivaliers attendus, selon le comité d’organisation

0
2230

La 21e édition de la Semaine Nationale de la Culture (SNC) se tiendra à Bobo Dioulasso du 27 avril au 04 mai 2024 sous le thème : « Culture, mémoire historique et sursaut patriotique pour un Burkina nouveau ». En prélude à ce rendez-vous culturel international, le comité national d’organisation a animé le mercredi 06 mars 2024 à Bobo-Dioulasso une conférence de presse. L’objectif était de présenter les innovations, les enjeux et défis ainsi que le logotype de la 21e édition de la SNC.

La 21e édition de la semaine nationale de la culture (SNC) connaîtra la participation de plusieurs festivaliers et artistes nationaux et internationaux, selon les explications données par le président du comité d’organisation Fidèle Tamini.

SNC
« Cette édition connaîtra la participation de plus de 700 000 festivaliers et plus de 3 000 artistes en compétition. Les plateaux artistiques ont été également élaborés sur la base de mobilisation de 1614 artistes contre 1385 en 2023. Pour cette édition de la SNC, 117 troupes, dont 5 issues de la diaspora malienne et ivoirienne sont attendues », a indiqué le président du comité d’organisation Fidèle Tamini.

À l’image de l’édition précédente, cette présente édition connaîtra également plusieurs innovations majeures surtout sur le plan organisationnel, la communication restauration et hébergement entre autres, a souligné le comité d’organisation.

A lire aussi : 🔴 #SNCBobo2023 : le CSC appelle à bannir la « comédie agressive » et « l’humour noir » (Communiqué)

Le dispositif organisationnel prévoit entre autres la mise à disposition des tickets pour la restauration des artistes, la création d’une porte d’entrée pour les tickets VIP sur l’aire de la foire, la mise à disposition des festivaliers de catalogues de sites touristiques, d’établissements hôteliers et des restaurants de la région des Hauts-Bassins.

SNC
Le comité d’organisation a profité de l’occasion pour présenter le logotype de la SNC 2024.

Ce grand rendez-vous culturel a plusieurs enjeux, a souligné le président du comité d’organisation Fidèle Tamini. « Les enjeux de l’édition 2024 sont entre autres de favoriser l’unité nationale par la recherche et la diversité des expressions culturelles, exprimer davantage la cohésion sociale et montrer l’unité d’action du peuple burkinabè, de consolider les acquis déjà engrangé et cristalliser davantage les attentes autour du maintien de la paix durable dans notre pays, pratiquer et vivre les différentes valeurs et pratiques culturelles burkinabè dans toute sa fraternité et dans le partage , promouvoir les valeurs culturelles de référence au Burkina Faso pour une paix durable susciter la reconnexion de l’ensemble de la population burkinabè avec ses valeurs culturelles ».

Le comité d’organisation s’est aussi fixé l’objectif de faire de cette 21e édition une réussite en vue de prouver une fois de plus la résilience du peuple burkinabè.

Alassane Sory et Dramane Sidibé/Omega Bobo-Dioulasso

Laisser un commentaire