🔴 La Cour des comptes exclut des partis politiques du financement public (Rapport 2022)

0
3114

Une vingtaine de partis politiques ont été exclus des financements publics, selon le rapport public de la Cour des comptes, présenté ce jeudi par le premier président de l’institution.

À l’issue des contrôles des rapports financiers reçus et des pièces justificatives produites par les partis et formations politiques et les candidats, la Cour des comptes disqualifie 20 partis politiques de la subvention publique, notamment Le Faso Autrement d’Ablassé Ouedraogo et le Mouvement SENS de Me Guy Hervé Kam.

Toujours selon le rapport, 22 partis politiques doivent rembourser plus de 62 000 000 FCFA à l’État. Il s’agit, entre autres, du parti Le Faso Autrement qui doit rembourser 7 441 443 francs CFA, du Mouvement SENS 2 379 000 francs CFA, et du Mouvement des intellectuels pour le développement (MIDE) 4 317 868,627 francs CFA.

Tahirou Barry et Ablassé Ouédraogo, exclus du financement public, devront également rembourser, avec Do Pascal Sessouma, tous candidats à l’élection présidentielle de 2020, la somme de 43 491 922 FCFA.

Lire l’intégralité du rapport public de la Cour des Comptes 2022 

Laisser un commentaire