Bobo Dioulasso : plus de 1600 sacs de riz frauduleux saisis par la CNLF

0
1934
CNLF

La coordination nationale de lutte contre la fraude (CNLF) a saisi au cours d’une opération 1641 sacs de 50 kg de riz local frauduleux d’une valeur estimée à 48 millions de FCFA. Cette saisie a été présentée à la presse le jeudi 15 février 2024.

82,05 tonnes de riz local frauduleux ont été saisies par la coordination nationale de lutte contre la fraude (CNLF) au cours de cette opération de saisine. Deux modes opératoires sont utilisés par les fraudeurs, selon les explications du coordonnateur national de la lutte contre la fraude Yves Kafando.

riz
Une vue du butin saisi par la CNLF

Tromperie sur l’origine du riz, le premier mode opératoire

Le premier subterfuge utilisé par les fraudeurs consiste à duper les consommateurs sur l’origine du riz, en leur faisant croire qu’il s’agit du riz importé. L’objectif visé à travers ce stratagème est de se faire le maximum d’argent en vendant plus cher. « Dans un premier temps, il s’agit d’acheter le riz local, notamment le riz produit dans les provinces du Kénédougou, de la Léraba et de la Comoé et d’ensacher dans des emballages préalablement estampillés aux mentions du riz importé », a indiqué coordonnateur national de la lutte contre la fraude Yves Kafando.

Détournement de riz destinés aux cantines scolaires, deuxième mode opératoire

La deuxième stratégie utilisée par les fraudeurs consiste à détourner du riz portant la mention « Vente interdite », destiné à la cantine scolaire. Ce riz est ensuite transvasé dans des sacs préalablement estampillés que les fraudeurs écoulent en toute quiétude sur le marché, selon les explications du coordonnateur national de la lutte contre la fraude Yves Kafando. Il a également souligné que ce genre d’action constitue un véritable cas pratique d’enrichissement illicite.

CNLF
« Pour corroborer nos informations, une de nos équipes dépêchées à Bama a pu constater effectivement lesdits pratiques qui consistent au reconditionnement du riz local dans des sacs jaunes portant la mention 𝑳𝑰𝒁𝑶 , mention très proche de la marque de riz Birman « 𝑳𝑰𝒁𝑨 » avec les mêmes caractéristiques, à savoir une (01) couronne et trois (03) étoiles. Une autre équipe, sur la base de nos alertes, a pu intercepter sur l’axe Bama-Bobo-Dioulasso, un camion contenant 321 sacs de 50 Kg de riz 𝑳𝑰𝒁O et 39 sacs de riz destinés à la cantine scolaire », a indiqué le Yves Kafando.

Des magasins de stockage découverts à Yegueré

Toujours selon les explications du coordonnateur national de la lutte contre la fraude, les investigations ont permis de découvrir dans le magasin de stock du propriétaire de la marchandise à Yegueré dans la ville de Bobo-Dioulasso, 441 sacs de 50 kg de riz destinés à la cantine scolaire, 901 sacs vides de marque « 𝑳𝑰𝒁𝑶.

A LIRE : 🔴 Kombissiri : 1 mort et au moins 2 blessés dans une course-poursuite entre douaniers et fraudeurs

Laisser un commentaire