🔮RĂ©quisition de journalistes et leaders d’opinion : L’audience de « rĂ©fĂ©rĂ© libertĂ© » renvoyĂ© au 6 dĂ©cembre

0
1259
RĂ©quisition

Le dossier judiciaire concernant les rĂ©quisitions de journalistes et leaders d’opinion Ă©tait Ă  nouveau devant le tribunal administratif ce vendredi. L’audience a Ă©tĂ© renvoyĂ©e Ă  la demande de l’Agent judiciaire de l’État, pour lui permettre de collecter des informations en vue d’assurer la bonne dĂ©fense de l’État BurkinabĂš dans cette affaire.

La dĂ©fense n’a pas trouvĂ© d’inconvĂ©nient Ă  cette demande. « Nous sommes attachĂ©s au respect des droits de toutes les parties », Ă  rĂ©agi Me Prosper Farama, l’un des avocats. Pour lui, il est essentiel de permettre Ă  tout le monde d’aller au combat « à armes Ă©gales ». La prĂ©sidente du tribunal administratif a donc renvoyĂ© le rĂ©fĂ©rĂ© libertĂ© Ă  la date 6 dĂ©cembre prochain.

C’est aprĂšs que le collectif des avocats n’a pas pu obtenir gain de cause lors du « rĂ©fĂ©rĂ© suspension » des rĂ©quisitions, qu’il a fait recours au « rĂ©fĂ©rĂ© liberté ».

Il s’agit d’une procĂ©dure d’urgence pour rĂ©tablir la libertĂ© d’expression, d’opinion, d’aller et de venir des personnes rĂ©quisitionnĂ©es, en attendant une autre procĂ©dure pour statuer sur la lĂ©galitĂ© de ces rĂ©quisitions.

Ibrahim Niaoné / Oméga médias

Laisser un commentaire