🔮 ALERTE – GuinĂ©e: L’armĂ©e parle d’une « attaque lĂąche » Ă  la maison centrale de Conakry

0
1940

L’état-major gĂ©nĂ©ral des armĂ©es a annoncĂ©, samedi, l’évasion de certains dĂ©tenus – en lien avec le procĂšs du 28 septembre 2009 – de la Maison centrale de Coronthie (Conakry), le plus grand centre pĂ©nitencier de la GuinĂ©e. L’armĂ©e dans son communiquĂ© ne mentionne pas ces dĂ©tenus. Mais le ministre de la Justice avait annoncĂ© l’évasion du Capitaine Moussa Dadis Camara (ex prĂ©sident de la Transition guinĂ©enne du CNDD entre 2008 et 2009), les ex ministres Claude Pivi et Moussa Thiegboro Camara, ainsi que du Commandant Blaise Gomou. Selon l’état-major des armĂ©es, « la situation a Ă©tĂ© rapidement maitrisĂ©e et ramenĂ©e Ă  la normale ».

Le communiquĂ© de l’armĂ©e explique que dans la nuit du vendredi 03 au samedi 04 novembre 2023, des « individus armĂ©s ont semĂ© le trouble Ă  l’ordre public en prenant pour cible la maison centrale de Conakry et ont fait Ă©vader certains dĂ©tenus liĂ©s aux Ă©vĂšnements douloureux du 28 septembre 2009 ».

Le communiqué indique que « ces hors la loi ont fait face à une résistance farouche des Forces de Défense et de sécurité qui, grùce à leur action, ont réussi à stopper leur progression et à les contraindre à la fuite »

Le chef d’état-major gĂ©nĂ©ral des armĂ©es rassure que « grĂące Ă  la dĂ©termination des Forces de DĂ©fense et de SĂ©curitĂ©, la situation a Ă©tĂ© rapidement maitrisĂ©e et ramenĂ©e Ă  la normale ».

« A l’heure actuelle, les Forces de DĂ©fense et de sĂ©curitĂ© ont mis la main sur certains d’entre eux et la traque des autres se poursuit », peut-on lire dans le communiquĂ© de l’armĂ©e. L’état-major poursuit que « dans leur action solitaire, les fugitifs ont abandonnĂ© du matĂ©riel et des moyens roulants que les Forces de DĂ©fense et de sĂ©curitĂ© ont rĂ©cupĂ©rĂ©s ».

« Cependant, ils pourraient se livrer Ă  des actes de vandalisme sur les pauvres populations », a prĂ©venu l’armĂ©e.

Pour elle, « cette attaque lĂąche vise Ă  saboter les importantes rĂ©formes entreprises par le Colonel Mamadi Doumbouya dans le cadre de la refondation de l’Etat et dont les rĂ©sultats sont dĂ©jĂ  visibles sur le terrain Ă  la satisfaction du peuple souverain de GuinĂ©e ».

L’armĂ©e a rĂ©affirmĂ© son « engagement indĂ©fectible envers ces reformes qui sont cruciales pour le progrĂšs et la stabilitĂ© de [la] nation » et a invitĂ© « les populations au calme et Ă  la vigilance ».

Plus tĂŽt, le ministre de la justice avait confirmĂ© l’attaque – aux alentours de 5 heures du matin – de la maison centrale. Il prĂ©cisait que quatre personnes avaient Ă©tĂ© ex filtrĂ©es dont le Capitaine Moussa Dadis Camara, les anciens ministres Claude Pivi et Moussa Thiegboro Camara et le Commandant Blaise Gomou. Ils sont tous accusĂ©s dans le cadre du drame du 28 septembre 2009.

Le ministre de la Justice avait indiqué que le Colonel Moussa Thiegboro Camara a été repris et renvoyé à la Maison centrale de Coronthie, avait rapporté le site guineematin.

 

Lamine Traoré / Oméga médias

Laisser un commentaire