🔮 ALERTE – Dossier « Marcel Tankoano et autres » : le dossier est retenu pour ĂȘtre jugĂ©

0
1844

Le juge a dĂ©cidĂ©, Ă  la suite de dĂ©bats entre le procureur et les conseils des accusĂ©s, de retenir le dossier pour ĂȘtre jugĂ©, ce mercredi.

A la prĂ©sentation des accusĂ©s, neuf personnes parmi lesquelles Marcel Tankoano, Abdoul Karim Baguian dit Lota, DĂ©sirĂ© Guinko, Pascal ZaĂŻda, Boukari Conombo et les deux journalistes Lookman Sawadogo et Alain Alain, se sont dressĂ©es devant les juges. Un dixiĂšme inculpĂ©, Souleymane Belem, en libertĂ©, ne s’est pas prĂ©sentĂ© Ă  l’audience.

Il faut donc renvoyer le dossier, selon le procureur, pour qui l’absence d’un prĂ©venu ne permettra pas l’Ă©mergence de la vĂ©ritĂ©.

L’anciennetĂ© du dossier est Ă©galement Ă©voquĂ©e par le procureur. Étant donnĂ© que c’est la premiĂšre audience du dossier, il souhaite que l’affaire soit ramenĂ©e ultĂ©rieurement.

Ces arguments ne devraient pas empĂȘcher l’ouverture du dossier, selon les avocats des accusĂ©s. Le plus important pour Me Latif Dabo de la dĂ©fense, c’est que « le dossier est en Ă©tat ».

« Nous vous supplions de retenir le dossier« , à solliciter Me Dabo.

Ses confrĂšres de la dĂ©fense relĂšvent, sur l’anciennetĂ© du dossier, qu’aucune rĂšgle ne proscrit le jugement d’un dossier en sa premiĂšre audience.

C’est Ă  l’issue de ces discussions, que le juge a dĂ©cidĂ© de retenir le dossier.

Les neuf accusĂ©s prĂ©sentĂ©s au jugĂ© ce mercredi matin, sont tous sous mandat de dĂ©pĂŽt Ă  la Maison d’arrĂȘt et de correction de Ouagadougou (MACO). Les leaders de la sociĂ©tĂ© civile et les journalistes ont Ă©tĂ© inculpĂ©s dans le dossier dĂ©sormais dĂ©nommĂ© « Marcel Tankoano et autres » du supposĂ© incendie du palais du Mogho Naaba, roi des mossĂ©, Ă  travers des audios.

Trois charges pĂšsent sur l’ensemble du groupe. Il s’agit de l’incitation Ă  attroupement, de la mise en danger de la vie d’autrui et de la complicitĂ© par non dĂ©nonciation de dĂ©lit.

Les deux journalistes, Alain Alain et Lookman Sawadogo sont inculpés pour complicité.

 

Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire