🔮 SĂ©nĂ©gal : Ousmane Sonko condamnĂ©, son Ă©ligibilitĂ© menacĂ©e (mĂ©dias locaux)

0
2586

L’opposant politique Ousmane Sonko a Ă©tĂ© condamnĂ©, lundi, Ă  six mois de prison assortis de sursis par la Cour d’appel de Dakar selon plusieurs mĂ©dias locaux.

Sonko risque ainsi de perdre son Ă©ligibilitĂ© aux Ă©lections prochaines de 2024, si la prĂ©sente dĂ©cision est confirmĂ©e en cas d’Ă©ventuel recours en cassation.

Une condamnation supérieure ou égale à six mois avec sursis, entraine une radiation des listes électorales, prévoit le code selon nos confrÚres de Sénéweb.

Le chef du Parti Pastef, Ousmane Sonko devra Ă©galement payer 200 millions de francs CFA de dommages et intĂ©rĂȘts, a Ă©galement dĂ©cidĂ© la Cour d’appel.

Poursuivi pour « diffamation, injures et faux » Ă  l’encontre du  ministre du Tourisme Mame Mbaye Niang, Ousmane Sonko avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© condamnĂ©, en mars, en premiĂšre instance Ă  deux mois de prison avec sursis et 200 millions de francs CFA de dommages et intĂ©rĂȘts.

Ousmane Sonko ne s’est pas prĂ©sentĂ© au procĂšs devant la cour d’appel de Dakar comme il l’avait auparavant annoncĂ©. Dimanche soir, sur sa page Facebook, l’opposant avait indiquĂ© qu’il ne rĂ©pondrait plus aux convocations des juges, invoquant les incidents auxquels ont donnĂ© lieu ses dĂ©placements au tribunal de Dakar Ă  l’occasion de ses deux procĂšs.

« J’ai mĂȘme fait l’objet d’une agression dans l’enceinte du tribunal. C’est pourquoi j’ai pris la dĂ©cision [
] de ne plus collaborer avec cette justice », a expliquĂ© Ousmane Sonko.

Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire