🔮 Massacre de Karma : « De telles violations flagrantes doivent cesser », Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits humains (CommuniquĂ©)

0
1631

La porte-parole du Haut-commissaire des Nations Unies aux droits humains, Ravina Shamdasani, a appelĂ© mardi Ă  l’ouverture d’une enquĂȘte indĂ©pendante pour faire la lumiĂšre sur la tuerie dans le village de Karma dans le Yatenga.

Citant des « informations disponibles », la porte-parole dans son communiquĂ© de presse, Ă©voque un bilan d’au moins 150 civils tuĂ©s et de nombreux blessĂ©s.

« Des informations indiquent que le 20 avril, des hommes armĂ©s en uniforme, qui seraient des membres des forces de dĂ©fense et de sĂ©curitĂ© accompagnĂ©s d’auxiliaires paramilitaires connus sous le nom de Volontaires pour la dĂ©fense de la patrie (VDP), ont encerclĂ© le village de Karma, dans la province septentrionale du Yatenga, et ont tirĂ© au hasard sur personnes », explique le communiquĂ©.

« De telles violations flagrantes doivent cesser », souhaite Ravina Shamdasani. Revenant sur l’enquĂȘte annoncĂ©e par le procureur de Ouahigouya, la porte-parole du Haut-commissaire aux droits humains estime qu’elle « doit ĂȘtre rapide, approfondie, indĂ©pendante et impartiale et doit aboutir Ă  des poursuites crĂ©dibles ».

La porte-parole invite par ailleurs les autoritĂ©s burkinabĂš Ă  rendre publiques les conclusions des enquĂȘtes sur les prĂ©cĂ©dentes attaques contre des civils attribuĂ©es aux forces armĂ©es et aux VDP.  Elle cite notamment l’attaque du 9 novembre 2022 dans le Soum et celle de Nouna en fin dĂ©cembre 2022 qui ont fait  respectivement au moins 50 et 28 civils tuĂ©s.

« Prendre dĂ©libĂ©rĂ©ment pour cible des civils ou des personnes ne participant pas directement aux hostilitĂ©s constitue un crime de guerre », rappelle la porte-parole du Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, qui appelle « les parties au conflit au Burkina Faso Ă  respecter leurs obligations en vertu du droit international humanitaire ».

 

Adam’s Kaled OuĂ©draogo / OmĂ©ga MĂ©dias

Laisser un commentaire