🔴 URGENT – Attaque de Karma : 60 morts selon le procureur, (Communiqué)

0
9964

Ce dimanche 23 avril a été une journée folle concernant Karma – département de Barga, province du Yatenga, région du Nord. Si plusieurs chiffres ont été annoncés via les réseaux sociaux – allant jusqu’à 150 morts – la première réaction officielle vient du procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouahigouya évoquant une soixantaine de morts.

Selon le procureur, ces habitants ont été tués par des « personnes arborant des tenues des forces armées » Burkinabè.

« Le Commandant de la Brigade de Recherches de Gendarmerie de Ouahigouya me rendait compte de ce que dans le village de Karma, une soixantaine de personnes auraient été tuées par des personnes arborant des tenues de nos forces armées nationales », affirme le Procureur du Faso Lamine Kaboré.

« Les auteurs de ces faits auraient emporté divers biens dans ladite localité », ajoute le procureur citant la brigade.

Le communiqué poursuit que des blessés ont été évacués et sont actuellement pris en charge au sein [des] structures de santé.

« Mon Parquet, saisi de ces faits dont la gravité est avérée, a donné les instructions nécessaires à la sous-unité d’enquête de procéder à tous les actes en vue de les élucider et d’interpeller toutes les personnes qui y sont impliquées », a rassuré le procureur avant d’ajouter qu’il saisi l’occasion pour lancer un appel à toutes personnes qui disposeraient d’informations sur ces faits à [lui] en faire la dénonciation.

« Je rappelle par ailleurs que toutes les saisines dont mon Parquet a fait l’objet en lien avec des cas d’enlèvements, d’exécutions extra-judiciaires sont traitées conformément aux règles en vigueur et avec la plus grande rigueur », a dit le procureur Lamine Kaboré.

Le 15 avril 2023, le camp de Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) – situé à une quinzaine de kilomètres de Ouahigouya dans le Nord – a été attaqué par des hommes armés. Selon l’état-major, l’attaque a fait 40 morts, supplétifs de l’armée comme militaires et 50 présumés terroristes neutralisés.

En mars 2020 dans le même département de Barga, 43 personnes avaient été tuées dans l’attaque de plusieurs villages de la localité.

 

Lamine Traoré / Oméga médias

Laisser un commentaire