🔴 Soudan : trois civils meurent dans des affrontements militaires (syndicat des médecins)

0
1165

Plusieurs villes du Soudan, dont la capitale Khartoum sont depuis samedi matin, le théâtre d’affrontements militaires, ont relayé plusieurs médias et Agences de presse.

Des tirs à l’arme lourde et légère ont été entendus dans la matinée à Khartoum et plusieurs autres localités du pays. Et selon le syndicat officiel des médecins, trois civils ont été tués, dont deux à Khartoum et un à El-Obeid, dans le sud du pays.

L’armée, avec à sa tête le général Abdel Fattah al-Burhane, dirigeant de facto du Soudan du coup d’État militaire du 25 octobre 2021, a affirmé à l’AFP, être victime d’une attaque des paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR), du général Mohamed Hamdane Daglo.

Selon le général Abdel Fattah al-Burhane, dans un communiqué relayé par Al-Jazeera, l’armée a été surprise « par une attaque sur (son) QG à neuf heures du matin ».

Le camp adverse – Forces de soutien rapide (FSR)- se réclame également être la victime d’une agression dans ses positions. Dans sa riposte, les paramilitaires du FSR auraient, selon leur chef Mohamed Hamdane Daglo sur Al-Jazeera, le contrôle de la Présidence de l’aéroport international et d’autres positions stratégiques.

L’armée a procédé à des frappes aériennes contre plusieurs positions des FSR à Khartoum. Et les combats se poursuivent dans la ville, pour le contrôle de média national, ont indiqué plusieurs locales.

l’ONU, la Ligue Arabe et bien d’autres organisations et pays, ont exige l’arrêt « immédiat » des hostilités.


Bruno Bayala & Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire