🔮 Soudan : trois civils meurent dans des affrontements militaires (syndicat des mĂ©decins)

0
2025

Plusieurs villes du Soudan, dont la capitale Khartoum sont depuis samedi matin, le thĂ©Ăątre d’affrontements militaires, ont relayĂ© plusieurs mĂ©dias et Agences de presse.

Des tirs Ă  l’arme lourde et lĂ©gĂšre ont Ă©tĂ© entendus dans la matinĂ©e Ă  Khartoum et plusieurs autres localitĂ©s du pays. Et selon le syndicat officiel des mĂ©decins, trois civils ont Ă©tĂ© tuĂ©s, dont deux Ă  Khartoum et un Ă  El-Obeid, dans le sud du pays.

L’armĂ©e, avec Ă  sa tĂȘte le gĂ©nĂ©ral Abdel Fattah al-Burhane, dirigeant de facto du Soudan du coup d’État militaire du 25 octobre 2021, a affirmĂ© Ă  l’AFP, ĂȘtre victime d’une attaque des paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR), du gĂ©nĂ©ral Mohamed Hamdane Daglo.

Selon le gĂ©nĂ©ral Abdel Fattah al-Burhane, dans un communiquĂ© relayĂ© par Al-Jazeera, l’armĂ©e a Ă©tĂ© surprise « par une attaque sur (son) QG Ă  neuf heures du matin ».

Le camp adverse – Forces de soutien rapide (FSR)- se rĂ©clame Ă©galement ĂȘtre la victime d’une agression dans ses positions. Dans sa riposte, les paramilitaires du FSR auraient, selon leur chef Mohamed Hamdane Daglo sur Al-Jazeera, le contrĂŽle de la PrĂ©sidence de l’aĂ©roport international et d’autres positions stratĂ©giques.

L’armĂ©e a procĂ©dĂ© Ă  des frappes aĂ©riennes contre plusieurs positions des FSR Ă  Khartoum. Et les combats se poursuivent dans la ville, pour le contrĂŽle de mĂ©dia national, ont indiquĂ© plusieurs locales.

l’ONU, la Ligue Arabe et bien d’autres organisations et pays, ont exige l’arrĂȘt « immĂ©diat » des hostilitĂ©s.


Bruno Bayala & Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire