🔮 ALERTE – L’armĂ©e lance l’opĂ©ration « Kapidougou » avec 800 soldats

0
6041

L’armĂ©e BurkinabĂš a lancĂ© depuis le 3 avril l’opĂ©ration « Kapidougou » dans la Boucle du Mouhoun, a annoncĂ© ce dimanche la tĂ©lĂ©vision publique. Plus de 800 militaires et Volontaires pour La DĂ©fense de la patrie (VDP) sont engagĂ©s dans l’opĂ©ration qui se dĂ©roule conjointement avec le Mali.

Selon la tĂ©lĂ©vision nationale, l’opĂ©ration « Kapidougou » en moorĂ©, la Ruche en français, a pour objectif de prendre en sandwich les terroristes du Groupe de soutien Ă  l’islam et aux musulmans (GSIM) en collaboration avec l’armĂ©e malienne.

L’opĂ©ration qui est dirigĂ©e par un capitaine – affectueusement appelĂ© « Lion » – se tient principalement dans la Boucle du Mouhoun cĂŽtĂ© burkinabĂš et de l’autre cĂŽtĂ© de la frontiĂšre par les Forces armĂ©es maliennes, indique la tĂ©lĂ©vision d’Etat.

Plusieurs forces BurkinabĂš sont engagĂ©es dans l’opĂ©ration. On peut citer notamment le 5e bataillon d’intervention rapide, le 23e Regiment inter-commando de DĂ©dougou, un bataillon mixte de marche composĂ© de soldats et des Volontaires pour La DĂ©fense de la patrie et enfin, des vecteurs aĂ©riens qui sont mobilisĂ©s notamment Ă  Gassan, Ă  Tougan, Ă  Toma et Ă  LĂ©ri dans la vallĂ©e du Sourou.

Selon la tĂ©lĂ©vision nationale, l’artillerie a dĂ©truit de nombreuses bases terroristes. Bien avant cela, il y a eu des opĂ©rations de reconnaissances, de ratissages, de contrĂŽles et de rĂ©installations des populations, prĂ©cise-t-elle.

« Kapidougou » permettra de reprendre le contrĂŽle des localitĂ©s tombĂ©es sous les mains de l’ennemi, en fouillant les forĂȘts et les communes abandonnĂ©es, affirme la tĂ©lĂ©vision publique.

Le capitaine « Lion » du 5eme Bataillon d’intervention rapide, prĂ©cise que trois guetteurs qui voulaient rendre compte des moyens humains et matĂ©riels mobilisĂ©s Ă  leurs complices, ont Ă©tĂ© neutralisĂ©s, Ă©crit Ă  son tour l’agence d’Etat, l’agence d’information du Burkina (AIB) indiquant que le large ratissage vise surtout les assaillants du Groupe terroriste dit de soutien Ă  l’Islam et aux Musulmans(GSIM) et leurs dĂ©rivĂ©s.

Lamine Traoré / Oméga médias

Laisser un commentaire