🔮 Ouaga-Inter : le marchĂ© Ă  bĂ©tail dĂ©guerpi par la police

0
2569

Ce samedi a Ă©tĂ© une chaude journĂ©e pour les commerçants du marchĂ© Ă  bĂ©tail de Ouaga-Inter, au quartier Toyibin, cĂŽtĂ© sud-est de l’aĂ©roport de Ouagadougou. C’est trĂšs tĂŽt le matin que les commerçants ont reçu la visite peu amicale des forces de sĂ©curitĂ©.

Munis de matraques et de gaz lacrymogĂšnes, les hommes en tenue n’ont pas laissĂ© du temps aux locataires pour prendre leurs effets. Toute la matinĂ©e, c’Ă©tait la dĂ©bandade. Des animaux se sont retrouvĂ©s dans les rues de la ville, et chacun tentait de conduire sa bĂȘte dans un lieu sĂ»r.

C’Ă©tait aussi la course poursuite par moments entre commerçants de bĂ©tail et forces de l’ordre, qui ont quadrillĂ© la zone. « Au cours de la mission, du matĂ©riel et du bĂ©tail ont Ă©tĂ© saisis et conduis en fourriĂšre », a indiquĂ© la police municipale sur sa page Facebook.

L’espace dĂ©guerpi ce samedi relĂšve de la nouvelle gare routiĂšre de Ouaga-Inter inaugurĂ©e il y a deux ans, le 8 avril 2021. Les vendeurs de bĂ©tail avaient Ă©tĂ© sommĂ©s de rejoindre un nouveau site amĂ©nagĂ© Ă  leur intention Ă  Lanoag-yiri, dans l’arrondissement 11 de la ville, mais beaucoup n’ont pas obtempĂ©rĂ©.

La police municipale rappelle que deux communiquĂ©s ont Ă©tĂ© publiĂ©s en avril et en juillet 2022, appelant les commerçants Ă  s’exĂ©cuter. Un autre a Ă©tĂ© signĂ© le 25 novembre 2022, donnant jusqu’au 30 novembre de la mĂȘme annĂ©e aux commerçants. « C’est en dĂ©pit de ses (
) communiquĂ©s et des diffĂ©rentes tentatives pour un consensus que la police municipale, en collaboration avec les autres forces, ont procĂ©dĂ© Ă  cette opĂ©ration de dĂ©guerpissement », indiquent les policiers municipaux.

Sur place, certains commerçants reconnaissent que leur prĂ©sence en ces lieux est illĂ©gale, mais accusent les premiers responsables du marchĂ© de ne les avoir pas prĂ©venus de l’arrivĂ©e des forces de l’ordre.

Photos : Police municipale de Ouagadougou

Ibrahim Niaoné / Oméga Médias

Laisser un commentaire