🔮 Vente de mĂ©dicaments gĂ©nĂ©riques : la CORAB contre la suspension (courrier)

0
876

La Coalition des rĂ©seaux d’associations BurkinabĂš de lutte contre le VIH/SIDA et de promotion de la santĂ© demande Ă  la section privĂ©e du syndicat des pharmaciens du Burkina Faso de ne pas mettre Ă  exĂ©cution sa dĂ©cision de suspendre la vente des mĂ©dicaments essentiels gĂ©nĂ©riques et des consommables mĂ©dicaux. La CORAB s’est adressĂ©e aux pharmaciens Ă  travers une lettre dont OmĂ©ga a obtenu copie ce mardi soir.

Selon la CORAB, la vente des produits gĂ©nĂ©riques facilite aux personnes dĂ©munies, l’accĂšs aux produits de santĂ© Ă  moindre coĂ»t. Et sa suspension « n’entrainera que des perturbations dans la desserte des populations en produits de santĂ© ».

Quant aux diffĂ©rends qui opposent la section privĂ©e du syndicat des pharmaciens aux autoritĂ©s, la CORAB propose d’aller au dialogue pour une sortie de crise.

« Nous vous demandons de privilĂ©gier le dialogue avec le MinistĂšre de la SantĂ© et de l’HygiĂšne Publique, ainsi qu’avec la CAMEG (Centrale d’achat des mĂ©dicaments essentiels gĂ©nĂ©riques) afin qu’une issue heureuse soit trouvĂ©e au problĂšme de distribution et de vente des mĂ©dicaments essentiels gĂ©nĂ©riques et des consommables mĂ©dicaux, au bĂ©nĂ©fice  des populations », peut-on lire dans la note de la coalition.

Le syndicat des pharmaciens du Burkina avait, dans un communiquĂ© du 8 avril, appellĂ© Ă  l’arrĂȘt immĂ©diat et jusqu’à nouvel ordre de la vente des mĂ©dicaments gĂ©nĂ©riques et consommables mĂ©dicaux de la CAMEG. Une dĂ©cision prise pour dĂ©noncer, selon le syndicat, une rĂ©pression du ministĂšre de la santĂ©, « suite au rĂ©ajustement de la marge sur les spĂ©cialitĂ©s dans les officines ».

Pour le ministre de la SantĂ©, Robert Kargougou qui s’expliquait Ă  la tĂ©lĂ©vision nationale, « il est hors de question que cette augmentation unilatĂ©rale passe comme une lettre Ă  la poste. (…) Elle est inacceptable, inopportune et le gouvernement prendra ses responsabilitĂ©s pour protĂ©ger le pouvoir d’achat des populations ».

Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire