🔴 L’université Thomas Sankara championne du concours de procès fictif de la CPI

0
555

L’université Thomas Sankara a remporté, jeudi à La Haye au Pays-Bas, le concours de procès fictif de la Cour pénale internationale (CPI). L’équipe burkinabè composée de Sèlomè Aitchedji, Flora Illa, Nadia Kaboré et Lamoussa Hien, s’est montrée plus convaincante que leur challenger français de  l’Université Paris-Panthéon dans une affaire fictive dans les rôles du bureau du procureur et de la défense.

 

En plus de la première place, le Burkina repart avec le prix du « meilleur orateur », décerné à  Sèlomè Aitchedji.

 

Organisé par l’Académie de droit international de La Haye, avec le soutien de l’Ambassade de France aux Pays-Bas, cette édition du concours de procès fictif en langue française, deuxième du genre, a connu la participation de 26 universités de 11 pays à l’étape préliminaire écrite et 9 universités de 4 pays à la phase orale.

 

Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire