🔮ALERTE-Region du Sahel : « ArrĂȘt de toutes les modalitĂ©s de distribution du cash » (Gouvernorat)

0
4891

Dans un courrier, en date du 28 Novembre 2022, le gouverneur de la rĂ©gion du Sahel invite les Responsables des Agences du SystĂšme des Nations Unies, ONG, Projets et Programmes intervenant dans la RĂ©gion du Sahel « à arrĂȘter toutes les modalitĂ©s de distribution du cash sur toute l’Ă©tendue du territoire rĂ©gional Ă  partir du 31 dĂ©cembre 2022 avec prise d’effet le 1″ janvier 2023. »

Une décision du gouverneur qui fait suite à « une rencontre du vendredi 25 novembre 2022 entre les représentants du SystÚme des
Nations Unies et des Personnes ressources de la rĂ©gion du Sahel prĂ©sidĂ©e par le Gouverneur, le diagnostic de la distribution du cash, ses dĂ©rives et ses mĂ©faits sur la sociĂ©tĂ©, le vivre-ensemble et la cohĂ©sion sociale, gage et socle d’un retour de la paix ont Ă©tĂ© dĂ©battus et compris de tous. »

Le gouverneur dans sa lettre « exhorte » les structures concernées « à réorienter les financements y afférents sur des formations ou le renforcement de capacités de groupements, associations ou coopératives. Toute chose qui contribuera à faciliter et à accompagner efficacement la résilience des populations vulnérables éprouvées par la crise sécuritaire et humanitaire que traverse la région. »

« Aussi, voudrais-je solliciter auprĂšs de vos organisations et agences des appuis afin d’initier et de dĂ©velopper des projets Ă  caractĂšre communautaire. Des rĂ©flexions peuvent ĂȘtre dans le sens d’investissements structurants au profit d’associations ou de groupements ou coopĂ©ratives (constituant des chaines de valeurs dans la mesure du possible) qui pourraient se prendre en
charge et intégrer de nouvelles venues, toute chose qui renforcera la cohésion sociale. » indique la note du gouverneur de la région du Sahel

« Je reste convaincu que, c’est ensemble et surtout dans une synergie d’actions et de dynamique de responsabilisation des Personnes DĂ©placĂ©es Internes et personnes vulnĂ©rables que nous pourrions relever les dĂ©fis liĂ©s Ă  l’assistance et Ă  la prĂ©servation de la dignitĂ© humaine, de la cohĂ©sion sociale au sein des communautĂ©s dans la RĂ©gion du Sahel » Ă  conclu le gouverneur.

Bruno Bayala

Laisser un commentaire