Bobo Dioulasso : Des tracteurs et du matériel de production de fumure organique offerts par le PACTE pour booster la filière du manioc dans la région des Hauts- Bassins

0
523

Les producteurs du manioc de la région des Hauts-Bassins viennent de bénéficier d’un appui en matériels agricoles afin de booster leurs rendements.

La cérémonie de remise de ce matériel a eu lieu à Bobo-Dioulasso le vendredi 18 Novembre 2022.

Cet appui est du projet « Valorisation de la Filière Manioc et Développement du Marché d’Attiéké dans la région des Hauts- Bassins ( VAFIMA) ».

Il est composé de 04 tracteurs, 80 brouettes, 80 pelles, 80 pioches, 80 râteaux et de 80 arrosoirs.

Mis en œuvre par le bureau SAVANE CONSEIL dans le cadre du Projet d’Agriculture Contractuelle et de Transition Ecologique ( PACTE), le projet VAFIMA vise à Contribuer à la valorisation de la filière manioc à travers l’intensification des pratiques de production agro écologique et la mise en relation commerciale des coopératives de producteurs avec le marché de la transformation agro-alimentaire dans la région des Hauts Bassins.

Selon le Chef du Projet Yaya Ben Yaya OUATTARA « cet appui permettra de booster les rendements de manioc afin de permettre aux producteurs de livrer au moins 34.000 tonnes de manioc à l’acheteur AFA Industrie d’ici la fin du projet ». A cet effet, en plus de cet appui plusieurs autres materiels dont 15 tricycles et des motopompes suivront pour le bonheur des acteurs de la filière.

 » Nous sommes très heureux de recevoir ce matériel qui est d’un grand apport pour nous puisqu’il permettra d’augmenter nos rendements agricoles annuels »  Innocent Sanou, représentant des bénéficiaires.

Le directeur provincial en charge de l’agriculture du Houet, Pascal Adanabou   invite pour sa part les bénéficiaires à mettre l’accent sur l’entretien de ce matériel qui est d’une bonne performance.

Ils sont au total 500 producteurs ( dont 35% de femmes) regroupés en 5 coopératives venant de Toussiana, Kimidougou, Panamasso, Doufiguisso et de Karangasso Vigué à bénéficier de cet appui.

Le PACTE est financé par l’Etat Burkinabè, l’AFD, l’Union Européene et la KfW.

Le coût global du projet VAFIMA s’élève à environ 645.000.000 FCFA .

Mamou Ouédraogo, Bobo-Dioulasso

Laisser un commentaire