🔮 URGENT Mali – Le pays suspend les activitĂ©s des ONG soutenues par la France. (Gouvernement)

0
2147

Le Mali a dĂ©cidĂ©, lundi, d’interdire, « avec effet immĂ©diat », les activitĂ©s de certaines Organisations non gouvernementales dans le pays.

« Le gouvernement de la Transition dĂ©cide d’interdire, avec effet immĂ©diat, toutes les activitĂ©s menĂ©es par les ONG opĂ©rant au Mali sur financement ou avec l’appui matĂ©riel ou technique de la France, y compris dans le domaine humanitaire », peut-on lire dans le communiquĂ©.

Le gouvernement malien dit avoir pris note de l’annonce faite par la France le 16 novembre 2022, de la suspension de son aide publique au dĂ©veloppement Ă  destination du Mali aux « motifs fallacieux » de la coopĂ©ration militaire Mali-Russie et des risques de dĂ©tournement de cette aide, de l’octroi direct aux ONG françaises, des fonds mis Ă  disposition dans le cadre de l’action humanitaire de la France au Mali.

« Le Gouvernement de la Transition rĂ©affirme que ces allĂ©gations fantaisistes sont sans aucun fondement et considĂšre cette annonce de la junte française comme un non Ă©vĂ©nement », indique le pays rappelant que cette dĂ©claration n’est qu’un « subterfuge » destinĂ© Ă  tromper et « manipuler » l’opinion publique nationale et internationale aux fins de « dĂ©stabilisation et d’isolement du Mali ».

Le pays explique qu’en effet, depuis fĂ©vrier 2022, la France a notifiĂ© par voie diplomatique la suspension de sa coopĂ©ration au dĂ©veloppement en faveur du Mali.

En consĂ©quence, prĂ©cise le communiquĂ©, « le Gouvernement de la Transition dĂ©cide d’interdire, avec effet immĂ©diat, toutes les activitĂ©s menĂ©es par les ONG opĂ©rant au Mali sur financement ou avec l’appui matĂ©riel ou technique de la France, y compris dans le domaine humanitaire ».

Le Gouvernement a nĂ©anmoins rappelĂ© que dans le cadre de la Refondation de l’Etat, le Colonel Assimi GoĂŻta a dĂ©fini trois principes Ă  savoir :
« 1. Le respect de la souveraineté du Mali ;
2. Le respect des choix de partenaires et des choix stratégiques opérés par le Mali ;
3. La prise en compte des intĂ©rĂȘts vitaux du Peuple malien dans les dĂ©cisions ».

Le pays affirme qu’en application de ces principes, « cette dĂ©cision de la France prise depuis fĂ©vrier 2022 ne suscite aucun regret, d’autant plus qu’elle contribue Ă  la restauration de [la] dignitĂ© bafouĂ©e par une junte française spĂ©cialisĂ©e d’une part dans l’octroi d’aide dĂ©shumanisante pour notre Peuple et utilisĂ©e comme moyen de chantage des gouvernants et d’autre part dans le soutien actif aux groupes terroristes opĂ©rant sur le territoire malien ».

Enfin, dans le communiquĂ©, le « gouvernement de la Transition invite le peuple malien Ă  rester serein et Ă  soutenir les autoritĂ©s de la Transition dans leur noble mission de refondation de l’Etat et de lutte implacable contre les groupes terroristes ».

Lamine Traoré

Laisser un commentaire