🔮 URGENT – GaskindĂ© a fait 27 soldats tuĂ©s.

0
612

L’attaque du convoi de ravitaillement Ă  GaskindĂ© a fait 27 militaires tuĂ©s le 26 septembre dernier, selon une note interne de l’armĂ©e qu’OmĂ©ga a pu consulter.

La note indique que les 27 soldats seront inhumés le vendredi 7 octobre prochain à Ouagadougou.

Le gouvernement renversĂ© par le coup d’Etat du Capitaine Ibrahim TraorĂ© avait fait Ă©tat de 11 militaires tuĂ©s et 28 blessĂ©s dont 20 militaires, 1 supplĂ©tif de l’armĂ©e et 7 civils, comme bilan provisoire. Il avait prĂ©cisĂ© la disparition d’une cinquantaine de civils.

Le convoi de plus de 200 vĂ©hicules, selon des tĂ©moins et escortĂ© par le 14Ăšme rĂ©giment interarmes, partait ravitailler la ville Djibo lorsqu’il a Ă©tĂ© attaquĂ© par des hommes armĂ©s prĂšs de la localitĂ© de GaskindĂ© (province du Soum, rĂ©gion du Sahel).

Le gouvernement de l’époque, Ă  l’issue du dernier conseil des ministres, avait pointĂ© du doigt des « complicitĂ©s malheureuses » dans cette attaque de GaskindĂ©. « Pour l’instant nous allons nous taire sur les actions en cours (…) Il y a eu des complicitĂ©s malheureuses dans cette attaque. Nous sommes sous le choc (…) nous voulons rassurer que les opĂ©rations menĂ©es hier (NDLR mardi), ont Ă©tĂ© menĂ©es avec rigueur », a indiquĂ© le gĂ©nĂ©ral Silas KĂ©ita, le ministre dĂ©lĂ©guĂ© Ă  la DĂ©fense.

Le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba s’était rendu Ă  Djibo, trois jours aprĂšs l’attaque. Il avait rassurĂ© que les auteurs de ces attaques « seront traquĂ©s par tous les moyens ». Sauf que le lendemain le vendredi 30 septembre, une mutinerie Ă©clate dans les diffĂ©rentes casernes et va se poursuivre le samedi 1er octobre. Damiba est contraint Ă  dĂ©missionner le dimanche 2 octobre. Il se rĂ©fugie Ă  LomĂ©. Le capitaine Ibrahim TraorĂ© est le nouvel homme fort. Il est dĂ©signĂ© le mĂȘme dimanche, chef de l’Etat.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire