🔴 ALERTE – Le dossier Dabo Boukary s’ouvre ce lundi, qui sont les trois accusés ?

Le jugement du dossier Dabo Boukary, étudiant assassiné en 1990 à la suite d’un mouvement estudiantin, s’ouvre ce lundi. Trois accusés vont comparaître notamment le général Gilbert Diendéré, capitaine au moment des faits, Mamadou Bamba, étudiant en médecine à l’époque et Magloire Yougbaré, sergent au moment des faits.

32 ans après son assassinat, enfin on pourra connaître la vérité. Dabo Boukary, étudiant en 7e année de médecine, militant de l’Association nationale des étudiants Burkinabè (ANEB) a été enlevé le 19 mai 1990 à la suite d’une manifestation pour réclamer de meilleures conditions de vie et d’études. Selon les témoins de l’époque, torturé à mort par l’ex-garde prétorienne de Blaise Compaoré, le Régiment de sécurité présidentielle (RSP).

Trois personnes sont dans le box des accusés. le général Gilbert Diendéré, capitaine au moment des faits, ancien chef d’Etat-major particulier de Blaise Compaoré, est soupçonné d’avoir ordonné l’enlèvement de Dabo Boukary suivi de son inhumation à Pô dans le Centre-sud. Magloire Yougbaré, sergent à l’époque serait le conducteur du véhicule qui transportait l’étudiant Dabo au Conseil de l’Entente et le troisième accusé est Mamadou Bamba, étudiant en médecine à l’époque aurait servi de guide aux militaires de l’ex Régiment de sécurité présidentielle (RSP) pour l’interpellation des étudiants.

Après son ouverture en 2000, la procédure judiciaire est restée sans suite pendant de nombreuses années sans connaitre une évolution significative.

Les trois accusés comparaitront pour les chefs d’accusation suivants: complicité d’arrestation illégale et séquestration aggravée, complicité de coups et blessures ayant entrainé la mort sans intention de la donner, et recel de cadavre.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire