Affaire des 77 véhicules de la mairie de Ouaga – 286 citoyens écrivent au procureur du Faso

L’affaire des 77 véhicules de la mairie de Ouagadougou qui avait défrayé la chronique à partir de février 2020, pourrait refaire surface. Car 282 citoyens dits « indignés » ont écrit, le mercredi 25 mai 2022, au Procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Ouaga 1, à l’effet de s’enquérir du niveau d’évolution de cette affaire dont la justice s’était saisie à la suite des révélations faites par nos confrères de Courrier confidentiel.

Dans la correspondance adressée au Procureur et dont copie est parvenue à Oméga média, les 282 signataires rappellent les grandes étapes de cette affaire qui porte sur un montant de 4 milliards 631 millions 158 mille 130 FCFA, sous la forme de crédit-bail auprès de la société Fidélis finance Burkina. L’ex-maire de Ouagadougou, Armand Béouindé est accusé, non seulement de n’avoir pas respecté les procédures en matière de passation des marchés, mais aussi d’avoir des intérêts économiques avec la société attributaire du marché. Tout comme il lui est reproché d’avoir des intérêts économiques avec la société Raynal Assurance, chargée d’assurer les 77 véhicules et dont seraient actionnaires l’épouse et les trois enfants de Armand Beouindé.

Le courrier adressé au Procureur du Faso rappelle aussi cette autre affaire qui avait éclaté dans l’affaire et portant sur une tentative de corruption impliquant un magistrat et son acolyte, qui auraient demandé à Armand Béouindé, la somme de 70 millions de F CFA, pour étouffer le dossier sur l’acquisition des 77 véhicules. Les 282 signataires souhaitent que le Procureur réactive ce dossier qui sombre depuis bientôt deux ans, afin que justice soit rendue, car, insistent-ils, « c’est l’argent du contribuable qui est en jeu ».

Paul-Miki ROAMBA

Laisser un commentaire