Pouponnière Anthyme Bayala : Aïcha Yan et les Burkinabè vivant aux USA ravivent le sourire des pensionnaires

La pouponnière Anthyme Bayala de Réo est soulagée de ses difficultés financières pour un an grâce à un don fait par Aïcha Yan, Burkinabè résidant à New-York au nom de la diaspora Burkinabè aux États-Unis d’Amérique. La remise ce lundi 05 juillet de vivres, de matériels et d’une enveloppe financière pour prendre en charge les factures constitue la première tranche d’une subvention d’un million de FCFA.
Il s’agit d’une subvention d’une valeur d’un million de FCFA accordée à la pouponnière pour l’aider à payer ses factures d’eau et d’électricité et ses vivres et autres matériels sur un an.
Ce don n’a été possible que grâce au grand cœur d’une personne Aïcha Yan, Burkinabè résidant à New York selon le témoignage de Hyacinthe Sanou, ancien directeur des rédactions de Radio Oméga : « C’est une longue histoire qui naît de la relation entre Aïcha Yan et Oméga car elle a été notre collaboratrice sur un moment. Elle a toujours chaque année collecté des dons à l’occasion des journées du Burkina notamment auprès de la communauté burkinabè et fait remettre à des nécessiteux au Burkina. Oméga l’a toujours appuyée pour ces dons en couverture médiatique. Elle m’a donc contacté à l’époque pour qu’on trouve une structure dans le besoin pour l’un de ses dons. Le choix s’est porté sur la pouponnière Anthyme Bayala dont on connaissait les difficultés après un reportage sur le site. Tout a été bouclé lors de son séjour en février dernier au Burkina mais pour des raisons pratiques, on n’avait pas pu faire le don. Aujourd’hui c’est chose faite et je pense que le sourire sur les lèvres, est la preuve que l’on tient le bon bout et je pense que la diaspora burkinabè qui a toujours su montrer son grand cœur ne s’arrêtera pas en si bon chemin ». Il a d’ailleurs souligné qu’avec Aïcha Yan et ses compatriotes, d’autres dons sont en cours.
Le directeur de la pouponnière, Ouahabou Ouédraogo affirme qu’il ne sait quoi dire tellement il est heureux de ce geste des personnes qu’il n’a jamais rencontrées. ‘’Ce don vient nous soulager. Il y a eu des moments où on refusait de prendre les enfants quand l’action sociale nous contactait parce qu’il était difficile d’avoir à manger pour nos enfants. Avec ce don, nous sommes à l’abri pour un bon moment. Actuellement notre principale difficulté est de pouvoir encourager les 5 femmes (4 nourrisses, une lessiveuse) ainsi que la pédiatre qui est au soin des enfants à tout moment’’, affirme -t-il.
A cette préoccupation s’ajoute la gestion de nos factures d’eau et d’électricité de l’orphelinat. ‘’Nous avons du mal à payer également nos factures d’eau et d’électricité. le compteur d’électricité a été entre temps arraché par la Sonabel Réo. Mais grâce à des bonnes volontés ça été réglé et actuellement ce sont les retards de paiement de factures qui sont récurrents’’ dit Ouahabou Ouédraogo qui demande à Oméga de : ‘’transmettez nos remerciements à ces personnes qui sans nous connaître ont décidé de nous aider’’.
Cette enveloppe permettra à la pouponnière Anthyme Bayala de supporter les charges de ses 9 pensionnaires.
Sabouna Ouédraogo

Laisser un commentaire