Burkina – Terrorisme – 𝗟’𝗲́𝘁𝗮𝘁 𝗱’𝘂𝗿𝗴𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗽𝗿𝗼𝗿𝗼𝗴𝗲́ 𝗱𝗲 𝟭2 𝗺𝗼𝗶𝘀 dans 6 régions 𝗮̀ 𝗰𝗼𝗺𝗽𝘁𝗲𝗿 𝗱𝘂 𝟭𝟯 𝗷𝘂𝗶𝗹𝗹𝗲𝘁 𝗽𝗿𝗼𝗰𝗵𝗮𝗶𝗻

L’Assemblée nationale a adopté jeudi la loi portant prorogation de la durée de l’état d’urgence. L’état d’urgence concerne 14 provinces dans 6 régions, le Sahel, l’Est, le Nord, le Centre-Est, la Boucle du Mouhoun et les Hauts-Bassins. Selon la ministre de la Justice Victoria Kibora qui représentait le gouvernement, la prorogation de l’état d’urgence permettra de maintenir et de renforcer la lutte contre le terrorisme. Cette prorogation s’impose au regard de l’intensification de la menace terroriste avec des attaques dirigées contre les civils et les Forces de défense et de sécurité, a-t-elle expliqué. Il est important que « les autorités administratives puissent poursuivre la prise des mesures adaptées à leurs zones de compétence pendant une période assez longue afin de lutter efficacement contre les terroristes et restaurer la présence et l’autorité de l’Etat dans les zones occupées afin de permettre progressivement le retour des personnes déplacées dans leurs localités d’origine », a affirmé la ministre de la Justice. Dans le rapport du gouvernement, l’état d’urgence permet: – le contrôle, l’interdiction de tout enseignement prônant la violence; – l’assignation à résidence de toute personne qui incite et crée la violence; – la limitation des moyens d’aller et de venir des citoyens. L’état d’urgence a permis d’interpeller au moins 800 personnes. Les premiers procès les mois à venir, rassure la ministre. Depuis 2015 les nombreuses attaques ont fait plus de 1 400 morts et plus d’un million de personnes déplacées, fuyant les zones de violences.

 

Laisser un commentaire