Mali : Assimi Goïta officiellement investi président de la transition

1997

Le président de la transition du Mali, le Colonel Assimi Goïta, qui a opéré fin mai, son second coup d’Etat en neuf mois, a prêté serment lundi au Centre international de conférence de Bamako. Il a été investi devant les membres de la Cour suprême comme chef de l’Etat et devra diriger le pays jusqu’aux élections générales, début 2022, qui devront matérialiser le transfert du pouvoir à un civil élu.

Le bâtonnier du Mali a rappelé au nouvel homme fort que l’heure n’est plus aux hésitations, l’appelant à lutter efficacement contre l’injustice et la corruption. “Le chantier à bâtir est immense” a-t-il dit.

Le président de la cour suprême à, lui, insisté sur le fait que le président nouvellement investi doit veiller sur le gouvernail du pays.

Le Colonel Goïta a rendu hommage à toutes les victimes du terrorisme. “J’entends inculquer une nouvelle dynamique” a-t-il dit. Ainsi il a promis de veiller à l’apaisement du climat social, à la réduction du train de vie de l’Etat, à l’organisation des élections crédibles, et surtout à la lutte contre le terrorisme.

Mohamed NAKANABO

Laisser un commentaire